Téléchargez
notre application
Ouvrir

Sanders creuse l'écart, Bloomberg recule

reuters.com  |   |  285  mots
Sanders creuse l'ecart, bloomberg recule[reuters.com]
(Crédits : Erin Scott)

NEW YORK (Reuters) - Le sénateur Bernie Sanders a accentué son avance dans les intentions de vote des primaires démocrates, selon la dernière livraison du sondage Reuters/Ipsos qui montre aussi un recul de Michael Bloomberg.

Large vainqueur samedi des caucus du Nevada, Bernie Sanders est crédité au niveau national de 26% des intentions de vote.

Michael Bloomberg, qui a été très chahuté la semaine dernière lors de sa première apparition dans un débat télévisé entre prétendants à l'investiture du Parti démocrate, cède deux points à 15%. Joe Biden est donné au même niveau.

Pour la première fois, l'avance de Sanders sur son plus proche rival dépasse les dix points de pourcentage.

Suivent la sénatrice Elizabeth Warren et Pete Buttigieg, l'ex-maire de South Bend dans l'Indiana, tous deux mesurés à 10% d'intentions de vote au niveau national.

Autre enseignement d'importance, l'enquête Reuters/Ipsos, menée entre les 19 et 25 février auprès d'électeurs inscrits comme démocrate ou indépendant, indique que le champion de la gauche démocrate fait désormais mieux que l'ex-vice-président Joe Biden auprès des électeurs afro-américains.

Ils sont désormais 26% à lui accorder leur préférence (+7 points) contre 23% pour Biden (-10).

Ce croisement des courbes auprès de l'électorat afro-américain augure mal de la suite de la campagne de Joe Biden: pour se relancer dans la course après un départ décevant, l'ex-vice-président de Barack Obama table en effet sur un gros score samedi prochain dans l'Etat de Caroline du Sud, dont la démographie présente une forte composante noire.

(Chris Kahn; version française Henri-Pierre André)