Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus/USA : Le gouverneur de New York déplore des attitudes "égoïstes"

reuters.com  |   |  480  mots
Coronavirus/usa: le gouverneur de new york deplore des attitudes egoistes[reuters.com]
(Crédits : Carlo Allegri)

NEW YORK (Reuters) - Le gouverneur de l'Etat de New York a réprimé plus sévèrement mercredi les rassemblements publics alors que la crise sanitaire liée au coronavirus fait rage, qualifiant les habitants d'"égoïstes" pour leur refus de rester confinés chez eux.

Andrew Cuomo a demandé à la police de la ville de New York de faire appliquer de manière plus stricte les règles de distanciation sociale, alors que le nombre de décès dans l'Etat s'est approché du seuil de 2.000.

"Les jeunes doivent entendre ce message, ils n'ont toujours pas compris, on voit toujours trop de situations avec beaucoup trop de densité impliquant des jeunes", a-t-il déclaré lors d'un point de presse, après avoir décidé de la fermeture de tous les terrains de jeu dans New York City pour tenter de freiner la propagation du coronavirus. [nL8N2BP6TQ]

Selon un décompte de Reuters, plus de 4.700 personnes sont mortes du Covid-19 aux Etats-Unis et plus de 212.000 cas confirmés de contamination ont été rapportés.

Les autorités sanitaires américaines ont dit s'attendre à ce que le bilan de la pandémie dépasse le seuil des 100.000 décès, et puisse atteindre 240.000 morts, dans les prochains mois malgré les mesures de confinement. [nL8N2BP08T]

Donald Trump a indiqué mercredi lors d'un point de presse qu'il n'excluait pas d'interdire certaines liaisons aériennes intérieures vers les villes du pays les plus touchées par le virus, ce qui pourrait concerner New York, la Nouvelle-Orléans et Détroit. [nL8N2BP86U]

Pour l'heure, 38 Etats américains ainsi que le District de Columbia, où se trouve la capitale Washington, ont déjà appelé les habitants à se confiner et quitter leur domicile seulement en cas d'urgence - des mesures qui concernent quelque 260 millions de personnes, soit 80% de la population des Etats-Unis.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a déclaré lors d'une conférence de presse que la ville passait des accords avec des hôtels dans le but d'obtenir 65.000 lits pour des patients d'ici la fin du mois. Il a précisé avoir déjà obtenu quelque 10.000 lits répartis dans une vingtaine d'hôtels, dont la fréquentation a grandement baissé alors que la pandémie a provoqué des reports massifs des voyages.

Alors que New York demeure l'épicentre du coronavirus dans le pays, d'autres Etats ont rapporté une flambée des cas de contamination, dont la Californie, le Michigan et la Floride.

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a prévenu que l'Etat pourrait se retrouver sous six semaines en déficit de lits dans les unités de soins intensifs équipées de respirateurs.

(Maria Caspani à New York, Dan Whitcomb à Los Angeles, avec Susan Heavey, Doina Chiacu, Tim Ahmann et Nathan Layne; version française Jean Terzian)

`