Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Plus de 1.100 nouveaux cas au Brésil, coopération avec les USA envisagée

reuters.com  |   |  385  mots
Coronavirus: plus de 1.100 nouveaux cas au bresil[reuters.com]
(Crédits : Ricardo Moraes)

BRASILIA (Reuters) - Le président brésilien Jair Bolsonaro s'est entretenu mercredi avec son homologue américain Donald Trump sur une coopération entre les deux pays dans la lutte contre le coronavirus, alors que le ministère brésilien de la Santé s'est inquiété du taux d'infection et d'un manque de matériel médical.

D'après les données communiquées par le ministère brésilien de la Santé mercredi, 1.119 nouveaux cas de contamination ont été confirmés dans le pays, portant à 6.836 le nombre total de cas. Trente-neuf décès supplémentaires ont été recensés, ce qui porte à 240 le nombre de décès liés à la pandémie au Brésil.

Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Ernesto Araujo, a indiqué que Jair Bolsonaro et Donald Trump ont discuté par téléphone d'une coopération médicale et logistique face à la crise sanitaire, sans évoquer de mesures de confinement ou de quarantaine.

La Maison blanche a rapporté que les deux dirigeants ont évoqué l'importance d'une collaboration au sein du G20, d'une collaboration sur le développement d'un vaccin et du rétablissement de la croissance économique mondiale.

Jair Bolsonaro s'est attiré les foudres d'une grande partie de la classe politique, mais aussi de la population, pour sa gestion de la crise sanitaire. Le président d'extrême droite a décrit le coronavirus comme une "petite grippe" et critiqué les mesures locales de confinement qui ont entraîné des pertes d'emploi. [nL8N2BL03H]

Il a contredit son propre ministre de la Santé, Luis Henrique Mandetta, sur le respect des règles de distanciation sociale.

Mandetta a déclaré que les derniers chiffres du coronavirus étaient très préoccupants et a fait part de son inquiétude sur le déficit de matériel de protection, d'équipement médical et de respirateurs.

Le ministre de la Santé a dit aux journalistes que le Brésil éprouvait des difficultés à importer en urgence du matériel médical, parce que les Etats-Unis avaient envoyé 23 avions en Chine pour se ravitailler en équipements. Mandetta avait annoncé lundi que 200 millions de produits de protection arriveraient ce mois-ci en provenance de Chine.

(Lisandra Paraguassu, Maria Carolina Marcello et Ricardo Brito; version française Jean Terzian)

`