Téléchargez
notre application
Ouvrir

Ghislaine Maxwell, la complice présumée de Jeffrey Epstein, arrêtée dans le New Hampshire

reuters.com  |   |  610  mots
Arrestation de ghislaine maxwell, associee de jeffrey epstein, dans le new hampshire[reuters.com]
(Crédits : Reuters Tv)

NEW YORK (Reuters) - Ghislaine Maxwell, soupçonnée d'avoir été la complice de Jeffrey Epstein, financier américain accusé de trafics et abus de mineures qui s'est suicidé l'été dernier dans sa cellule, a été arrêtée jeudi dans le New Hampshire, a déclaré une porte-parole du FBI.

L'acte d'accusation la visant a été parallèlement rendu public. Il comporte six chefs d'inculpation, dont conspiration en vue d'inciter des mineures à se déplacer afin de se livrer à des actes sexuels illégaux et parjure.

L'accusation souligne que Maxwell avait parfaitement connaissance des penchants d'Epstein pour des filles mineures et de son désir d'abuser d'elles. Elle est aussi accusée d'avoir incité ces jeunes filles à faire des massages au financier tout en étant partiellement ou totalement dénudées.

Ghislaine Maxwell, ressortissante britannique, est formellement accusée d'avoir êté mêlée à "l'exploitation et l'abus sexuel de multiples mineures par Jeffrey Epstein".

Elle devrait être présentée dans la journée devant un tribunal fédéral du New Hampshire. Et la procureure fédérale Audrey Strauss a annoncé qu'elle réclamerait son placement en détention provisoire jusqu'à la tenue de son procès.

Audrey Strauss a ajouté que la complice présumée d'Epstein avait joué un "rôle crucial" afin de préparer ces jeunes filles mineures et qu'elle avait occasionnellement pris part aux abus sexuels imputés au financier américain.

Agée de 58 ans, la fille du magnat des médias Robert Maxwell, mort en 1991, a été accusée dans plusieurs plaintes d'avoir fait venir des filles dans le luxueux appartement d'Epstein à Manhattan.

La procureure fédérale Strauss a également évoqué des abus sexuels dans la propre résidence de Maxwell à Londres mais aussi à Palm Beach, en Floride, et à Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

Ancienne compagne du financier américain qu'elle a rencontré au début des années 1990 à New York, Ghislaine Maxwell était restée une de ses proches associées. Dans un article paru en 2003 dans Vanity Fair, Jeffrey Epstein la présentait comme étant sa "meilleure amie".

"LA JUSTICE NE NOUS A PAS OUBLIÉES"

Ghislaine Maxwell avait disparu des cercles mondains, qu'elle fréquentait assidûment, depuis la mort d'Epstein, retrouvé pendu dans sa cellule d'une prison de New York le 10 août dernier. L'autopsie a conclu au suicide.

Cet ancien gérant de fonds spéculatifs avait été arrêté le 6 juillet 2019 sur un aérodrome du New Jersey de retour de France sur des chefs d'accusation à son encontre - trafic sexuel et conspiration en vue de trafic sexuel. Il risquait 45 années de prison.

"Pendant des années, j'ai eu peur d'Epstein et de son réseau. Aujourd'hui, nous qui avons survécu à Epstein sommes enfin en mesure de pousser un soupir de soulagement puisque l'arrestation de Maxwell signifie que la justice peut être rendue aux survivantes", a réagi dans un communiqué Jennifer Araoz, qui accuse Ghislaine Maxwell de l'avoir livrée à Epstein.

"Jour après jour, j'ai attendu l'annonce de l'arrestation de Maxwell et qu'elle devrait rendre des comptes pour ses actes. Son arrestation est un pas dans cette direction, et elle signifie que le système judiciaire ne nous a pas oubliées", a-t-elle ajouté.

Le scandale Epstein a de nombreuses ramifications du fait de ses liens avec les cercles mondains.

Le financier entretenait des relations avec Donald Trump, Bill Clinton mais aussi le prince Andrew, que la justice américaine accuse de refuser de témoigner sur ses liens avec lui.

(Gabriella Borter et Karen Freifeld avec Mark Hosenball et Sarah N. Lynch à Washington; version française Henri-Pierre André)

`