Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le département d'Etat US approuve de potentielles ventes d'armes à Taiwan, dénoncées par la Chine

reuters.com  |   |  490  mots
Le departement d'etat us approuve de potentielles ventes d'armes a taiwan[reuters.com]
(Crédits : Ann Wang)

WASHINGTON/TAIPEI (Reuters) - Le département d'Etat américain a donné son aval à la potentielle vente à Taiwan de trois systèmes d'armement, parmi lesquels des capteurs et des missiles, pour un montant qui pourrait atteindre 1,8 milliard de dollars, a fait savoir mercredi le département américain de la Défense.

Cette annonce du Pentagone intervient après que Reuters a rapporté la semaine dernière que la Maison blanche avançait sur les ventes d'armes de pointe à l'île démocratique, alors que Washington a accentué sa pression contre Pékin sur fond d'inquiétudes concernant les intentions de celui-ci à l'égard de Taiwan.

La Chine considère Taiwan comme une province renégate et n'exclut pas de recourir à la force pour ramener l'île dans son giron.

Le ministre taiwanais de la Défense a remercié les Etats-Unis et déclaré que les ventes étaient destinées à aider Taiwan à accroître ses capacités de défense face aux "menaces" et montrait sa "détermination" à se défendre.

"Cela montre l'importance accordée par les Etats-Unis à la sécurité dans l'Indo-Pacifique et le détroit de Taiwan", a dit Yen De-fa devant les journalistes. Il a assuré que Taipei ne cherchait pas la confrontation avec la Chine.

Pékin de son côté dénonce les ventes d'armes américaines, disant y voir un danger pour la souveraineté et la sécurité du pays.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré lors de son point de presse quotidien que ces ventes devraient cesser.

Elles "interfèrent sérieusement avec les affaires intérieures de la Chine, portent gravement atteinte à la souveraineté et aux intérêts sécuritaires de la Chine, envoient un signal fortement erroné aux forces d'indépendance de Taïwan, et nuisent gravement aux relations sino-américaines ainsi qu'à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taïwan", a-t-il déclaré.

"La Chine apportera une réponse légitime et adéquate en fonction de l'évolution de la situation", a prévenu Zhao Lijian.

Les notifications formelles transmises mercredi au Congrès américain par le département d'Etat concernent entre autres des lance-roquettes pour véhicule fabriqués par Lockheed Martin et des missiles air-sol à longue portée produits par Boeing.

Des notifications pour des armes supplémentaires devraient être envoyées au Congrès. Selon des sources, il devrait s'agir de stations de lancement de missiles et de missiles de croisière, pour un montant total d'environ 2 milliards de dollars.

Le Congrès dispose de 30 jours pour s'opposer à toute vente d'armes après en avoir été notifié, mais il est peu probable qu'il fasse usage de son veto alors que les parlementaires républicains et démocrates sont en grande majorité solidaires de Taiwan.

(David Brunnstrom et Mike Stone à Washington, Ben Blanchard à Taipei; version française Jean Terzian et Kate Entringer)