Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le Royaume-Uni franchit la barre des 1,5 million de contaminés

reuters.com  |   |  289  mots
Le royaume-uni franchit la barre des 1,5 million de contamines[reuters.com]
(Crédits : Simon Dawson)

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni a annoncé dimanche 398 décès supplémentaires et 18.662 nouveaux cas de personnes touchées par le COVID-19, ce qui lui fait franchir la barre des 1,5 million de contaminations.

Le nombre de décès tient compte des 141 morts qui n'avaient pas été pris en compte dans les données présentées samedi en raison d'une erreur de traitement, précise le gouvernement.

Le nombre de morts dans le pays, le plus durement touché d'Europe, est désormais de 55.024 et le nombre de cas s'élève à 1.512.045.

Le gouvernement a confirmé samedi que le confinement instauré en Angleterre pour quatre semaines ne serait pas prolongé au-delà du 2 décembre.

En ce qui concerne la vaccination, la Grande-Bretagne pourrait donner son feu vert au vaccin COVID-19 mis au point par le couple Pfizer-BioNTech dès cette semaine, avant même que les États-Unis ne l'autorisent, rapporte dimanche le site d'information Telegraph, qui cite des sources gouvernementales.

Le laboratoire Pfizer a annoncé vendredi avoir soumis à l'Agence américaine du médicament (FDA) une demande d'autorisation d'usage de son candidat vaccin contre le coronavirus, co-développé avec la firme allemande BioNTech. La commission consultative sur les vaccins de la Food and Drug Administration doit se réunir le 10 décembre pour discuter de ce vaccin potentiel.

La Grande-Bretagne a officiellement demandé la semaine dernière à son organisme de réglementation médical, la MHRA, d'évaluer la pertinence de ce vaccin.

Londres a commandé 40 millions de doses et s'attend à en obtenir 10 millions, suffisamment pour protéger cinq millions de personnes d'ici la fin de l'année si les autorités sanitaires donnent leur feu vert.

(Paul Sandle et Ann Maria Shibu, version française Elizabeth Pineau)