Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Etat valide un plan de sauvetage de Corsair

reuters.com  |   |  191  mots
Le plan de sauvetage de corsair signe a hauteur de 297 millions d'euros, rapporte la tribune[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - La compagnie aérienne Corsair, mise en difficulté par la crise du coronavirus, va être reprise par un consortium d'investisseurs antillais dans le cadre d'un plan de redressement auquel l'Etat français va apporter son aide, a annoncé le gouvernement jeudi.

Un accord a été conclu mercredi entre la compagnie, ces repreneurs et l'Etat, qui va accompagner cette reprise via des prêts, déclare le gouvernement dans un communiqué.

Selon le site économique La Tribune, le montant de ce plan s'élève au total à 297 millions d'euros. L'Etat en apporte 141 millions, la contribution du groupe TUI , actuel actionnaire de la compagnie en difficulté, est de 126 millions et les repreneurs amènent 30 millions, précise La Tribune.

Le gouvernement souligne que cette reprise va permettre de "garantir l'avenir de la compagnie, la pérennité de ses plus de 1.000 emplois et la concurrence sur le marché de la desserte des territoires d'Outre-Mer".

D'après La Tribune, Corsair va maintenir son plan de livraison d'avions neufs, avec cinq Airbus A330 Neo qui vont entrer dans sa flotte d'ici à deux ans.

(Henri-Pierre André et Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)