Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'OMS examine le vaccin de Pfizer/BioNTech pour une intégration à sa liste

reuters.com  |   |  275  mots
L'oms examine le vaccin de pfizer/biontech pour une integration a sa liste[reuters.com]
(Crédits : Dado Ruvic)

GENEVE (Reuters) - L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé mercredi avoir reçu les données du vaccin contre le coronavirus du laboratoire américain Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech et qu'un examen était en cours en vue d'une éventuelle intégration à sa liste de produits d'urgence recommandés.

La Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA), l'agence britannique des médicaments, est devenue mercredi la première d'un pays occidental à autoriser l'usage de ce vaccin.

Faisant référence à cette autorisation, l'OMS a également déclaré dans un communiqué que l'organisation "était en discussions avec la MHRA pour accéder à des données de son évaluation, ce qui pourrait accélérer l'intégration du vaccin à sa liste d'urgence".

Mike Ryan, le directeur exécutif de l'OMS chargé de la gestion des situations d'urgence sanitaire, a par ailleurs salué la décision des autorités britanniques de commencer à distribuer le vaccin de Pfizer et BioNTech dès le début de la semaine prochaine pour les personnes les plus vulnérables.

"Nous ne devrions pas nous arrêter là, nous avons besoin de plus de trois-quatre vaccins", a-t-il dit lors d'un événement sur les réseaux sociaux.

"Nous devons augmenter la production, nous devons réduire les prix. Nous avons besoin d'un vaccin à dose unique", a-t-il ajouté.

Le vaccin de Pfizer et BioNTech doit être administré en deux fois.

Mike Ryan a également averti qu'il n'y aurait pas de doses suffisantes de vaccin pour prévenir une résurgence des contaminations dans les trois à six mois prochains.

(Stephanie Nebehay; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)