Téléchargez
notre application
Ouvrir

France : Le gouvernement dégrade ses prévisions de dette et déficit publics pour 2021

reuters.com  |   |  384  mots
France: le gouvernement degrade ses previsions de dette et deficit publics pour 2021[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a dégradé vendredi ses prévisions de déficit et de dette publics pour l'an prochain face à la chute des recettes fiscales et aux dépenses supplémentaires liées à la crise du coronavirus.

Le ministre du Budget Olivier Dussopt a indiqué que le déficit public était désormais attendu à 8,5% du produit intérieur brut (PIB) en 2021, contre une précédente prévision de 6,7% établie en septembre.

Les recettes fiscales ont diminué de plus de 22 milliards d'euros tandis que le gouvernement a dû dans le même temps mettre en oeuvre des mesures de soutien aux entreprises touchées par l'instauration d'un deuxième confinement sanitaire en novembre.

Par conséquent, la dette publique devrait atteindre un record à 122,4% du PIB l'an prochain, a prévenu le ministre des Finances et de l'Economie, Bruno Le Maire, contre une précédente prévision de 116,4%.

Ces prévisions actualisées serviront de base pour le projet de loi de Finances 2021 qui doit revenir en deuxième lecture à l'Assemblée nationale la semaine prochaine.

Bruno Le Maire a indiqué que 20 milliards d'euros seront déployés pour soutenir l'économie l'an prochain, dont cinq milliards seront consacrés à un fonds d'aide aux entreprises en cas de perte d'activité.

"Croyez-moi, j'ai parfaitement conscience que les moments les plus difficiles à gérer sont devant nous", a déclaré Bruno Le Maire lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

Etant donné l'incertitude, le ministre a dit s'en tenir à la prévision d'une contraction du PIB de 11% cette année, avant un rebond de 6% l'an prochain.

Cette prévision est plus pessimiste que celles délivrées par la plupart des cercles de réflexion et des institutions économiques qui tablent plutôt sur une contraction du PIB autour de 9% cette année.

Bruno Le Maire a indiqué que le budget 2021 prévoyait un soutien ciblé pour certains secteurs, notamment 400 millions d'euros pour les stations de ski contraintes de fermer pour les fêtes de fin d'année et 250 millions d'euros pour les aéroports en difficulté.

Un plan de sauvetage est également prévu pour La Poste, mais le montant reste encore à finaliser.

(Leigh Thomas, Blandine Hénault pour la version française, édité par Nicolas Delame)