Téléchargez
notre application
Ouvrir

Allemagne : Le centriste Armin Laschet élu à la tête de la CDU

reuters.com  |   |  359  mots
Allemagne: le centriste armin laschet elu a la tete de la cdu[reuters.com]
(Crédits : Pool)

par Thomas Escritt et Caroline Copley

BERLIN (Reuters) - Les Chrétiens-démocrates allemands ont élu président samedi Armin Laschet avec l'espoir d'unir leur formation divisée derrière ce centriste désormais en bonne position pour succéder à la chancelière Angela Merkel lorsqu'elle passera la main après les élections fédérales de septembre.

Dirigeant de la région la plus peuplée du pays, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet qui s'est présenté comme le candidat de la continuité, a remporté le duel qui l'opposait à l'ultra-conservateur Friedrich Merz.

Angela Merkel, constamment victorieuse dans les urnes depuis qu'elle a pris la tête du pays en 2005, a annoncé qu'elle ne briguerait pas un nouveau mandat de chancelière. Depuis qu'elle a renoncé à diriger la CDU en 2018, le parti peine à trouver son successeur.

Armin Laschet a remporté 521 voix contre 466 pour son rival. Il a déclaré qu'il ferait tout son possible pour que la CDU et son partenaire l'Union chrétienne-sociale de Bavière (CSU) puissent rester unis pendant cette année.

Les deux formations pourraient alors oeuvrer à faire en sorte que "le prochain chancelier lors des élections fédérales soit issu de l'union (CDU/CSU)", a-t-il dit lors d'un discours après sa victoire.

Le vote électronique de samedi doit encore être confirmé par un vote postal, les résultats officiels étant attendus le 22 janvier.

Angela Merkel a déclaré l'an dernier qu'Armin Laschet avait "les outils" pour briguer la chancellerie.

Lors de la présentation de sa candidature, le candidat avait mis en avant sa capacité à rassembler.

"Je ne cesse d'entendre qu'il faut aussi être capable de polariser. Je dis non, il ne le faut pas", a-t-il dit devant une salle vide, le sommet ayant été organisé de façon virtuelle à cause du Covid.

Traditionnellement, le chef de la CDU devient le candidat à la chancellerie allemande pour la CDU/CSU et le bloc conservateur est donné vainqueur des élections de septembre.

Les sondages indiquent cependant que Markus Söder, chef de file de la CSU, est le plus populaire auprès des électeurs.

(Version française Camille Raynaud et Gwénaëlle Barzic)