Téléchargez
notre application
Ouvrir

Vivendi prend une participation de 7,6% dans l'espagnol Prisa

reuters.com  |   |  347  mots
Vivendi prend une participation de 7,6% dans l'espagnol prisa[reuters.com]
(Crédits : Gonzalo Fuentes)

PARIS (Reuters) - Vivendi a annoncé vendredi avoir pris une participation de 7,6% dans le groupe espagnol de médias Prisa , propriétaire notamment du quotidien El Pais, un investissement qui entre dans le cadre de sa stratégie de développement en tant que groupe mondial de contenus, de médias et de communication.

L'opération, dont le montant n'a pas été dévoilé, doit aussi permettre à Vivendi d'élargir son accès aux marchés en langue espagnole en Europe, en Amérique latine et aux Etats-Unis.

Vivendi estime que sa stratégie est "très largement en phase" avec la feuille de route que s'est fixée Prisa, notamment dans le développement de contenus d'information et de divertissement et dans la numérisation des produits et marques.

"L'investissement de Vivendi soutient Prisa dans ses futurs développements", a déclaré le groupe français dans un communiqué.

Cette prise de participation de Vivendi intervient alors que HSBC a annoncé parallèlement la cession de sa participation de 7,89% dans Prisa, pour 52 millions d'euros.

Un porte-parole de Vivendi n'a pas souhaité dire si le groupe avait acheté sa participation auprès de la banque britannique.

Prisa est contrôlé par le fonds activiste Amber Capital, fondé par l'homme d'affaires Joseph Oughourlian.

Vivendi et Amber mènent actuellement une bataille contre la direction de Lagardère, présent aussi dans les médias et dont ils sont les principaux actionnaires.

"Prisa se félicite de l'investissement d'un actionnaire industriel tel que Vivendi, qui reconnaît la valeur et le potentiel des actifs et des marques de Prisa", a déclaré dans un communiqué Joseph Oughourlian.

"L'investissement de Vivendi apporte la force et la sécurité nécessaires au projet futur de Prisa", a-t-il ajouté.

A la Bourse de Madrid, l'action Prisa grimpait de près de 11% à 1,04 euro à la mi-journée. De son côté, Vivendi reculait de 0,78% à 26,40 euros à la Bourse de Paris.

(Corrige au §7 la gouvernance de Prisa, contrôlé par Amber)

(Blandine Hénault avec Inti Landauro à Madrid, édité par Nicolas Delame et Jean-Michel Bélot)