Téléchargez
notre application
Ouvrir

"Folles" et "diaboliques" : Bill Gates s'étonne des théories du complot à son sujet

reuters.com  |   |  430  mots
folles et diaboliques: bill gates s'etonne des theories du complot a son sujet[reuters.com]
(Crédits : Jason Lee)

par Kate Kelland

LONDRES (Reuters) - Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft devenu philanthrope, s'est dit mercredi surpris par le nombre de théories du complot "folles" et "diaboliques" le concernant, qui se répandent sur les réseaux sociaux depuis la pandémie de COVID-19, et a dit vouloir étudier ce qui se cache derrière ces théories.

Lors d'une interview accordée à Reuters, Bill Gates a estimé que les millions de messages en ligne le concernant - ainsi que Anthony Fauci, un des principaux responsables de la lutte contre les maladies infectieuses aux Etats-Unis - étaient probablement en partie dus à la combinaison de la pandémie virale effrayante et de la croissance des réseaux sociaux.

"Personne n'aurait prédit que le Dr. Fauci et moi-même serions si importants dans ces théories vraiment diaboliques", a déclaré le milliardaire. Selon ces théories, les deux hommes seraient à l'origine de la pandémie afin de tirer profit de la propagation du nouveau coronavirus et de contrôler les gens, notamment en insérant des micropuces traçables par le biais des vaccins.

"Je suis très surpris par cela. J'espère que ça va disparaître", a dit Bill Gates, qui a quitté la présidence de Microsoft en 2014 et a créé l'organisation caritative Fondation Bill et Melinda Gates.

Le philanthrope s'est engagé à soutenir les fabricants de vaccins et à consacrer au moins 1,75 milliard de dollars (1 ,44 milliard d'euros) à la réponse mondiale à la pandémie de COVID-19.

Depuis le début de la pandémie, des millions de messages conspirationnistes se sont répandus sur Internet, alimentant la désinformation sur le coronavirus, ses origines et les motivations de ceux qui travaillent pour le combattre.

"Mais est-ce que les gens croient vraiment à ces trucs?", a demandé Bill Gates.

"Nous allons vraiment devoir nous informer à ce sujet au cours de l'année prochaine et comprendre (...) comment cela change le comportement des gens et comment nous aurions dû minimiser cela."

Bill Gates a fait l'éloge d'Anthony Fauci et de Francis Collins, directeur des instituts de santé des États-Unis, qu'il a qualifiés de "personnes intelligentes" et "merveilleuses". Il a ajouté qu'il se réjouissait de voir qu'ils pourront travailler efficacement sous la nouvelle administration du président Joe Biden.

"J'ai parfois eu l'impression qu'ils étaient les seules personnes saines d'esprit au sein du gouvernement américain", a indiqué Bill Gates, faisant référence à la gestion de l'épidémie par l'ancien président Donald Trump.

(Kate Kelland, version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)