Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Iran produit de l'uranium enrichi à 20% à un rythme soutenu, selon l'AIEA

reuters.com  |   |  290  mots
L'iran a recommence a produire de l'uranium enrichi a 20%, selon l'aiea[reuters.com]
(Crédits : Heinz-Peter Bader)

VIENNE (Reuters) - L'Iran produit de l'uranium enrichi à 20% à un rythme plus soutenu que ne l'exige une récente loi votée par le Parlement iranien, ont déclaré mardi des diplomates et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans son rapport trimestriel.

La République islamique, qui s'affranchit par étapes depuis mai 2019 de ses engagements pris dans le cadre de l'accord de Vienne encadrant ses activités nucléaires, a commencé à enrichir de l'uranium à 20%, le seuil pour un uranium hautement enrichi, sur son site de Fordow.

Jusqu'au mois dernier, l'Iran n'avait pas enrichi d'uranium au-delà du seuil de 4,5%, légèrement au-dessus du plafond de 3,67% fixé par l'accord de Vienne (Plan d'action global commun, PAGC, ou JCPoA en anglais).

"Ils produisent 15 kilos par mois d'uranium enrichi à 20%. C'est leur taux de production", a déclaré un diplomate de haut rang.

Une loi votée par le Parlement iranien en décembre exige que l'Iran produise chaque année 120 kilos d'uranium enrichi à 20%, soit 10 kilos par mois.

Selon un deuxième diplomate interrogé, la République islamique est actuellement "légèrement au-dessus" de cet objectif mensuel.

L'Iran avait produit à la date du 16 février 17,6 kilos d'uranium à 20%, a déclaré l'AIEA dans son rapport consulté par Reuters.

Le stock total d'uranium enrichi de l'Iran à la même date s'élevait à près de trois tonnes, contre 2,4 tonnes en novembre, alors que l'accord de 2015 fixe une limite de 202,8 kilos.

Dans un second rapport, l'AIEA dit avoir découvert l'an dernier des particules d'uranium sur deux sites en Iran auxquels elle n'avait pas pu avoir accès pendant plusieurs mois, ajoutant que la République islamique n'a pas répondu à ses questions concernant ces découvertes.

(Francois Murphy, version française Jean-Stéphane Brosse)