Téléchargez
notre application
Ouvrir

AB InBev prévoit une hausse des bénéfices 2021, mais des marges sous pression

reuters.com  |   |  424  mots
Ab inbev prevoit une hausse des benefices 2021, mais des marges sous pression[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

BRUXELLES (Reuters) - Anheuser-Busch InBev a dit jeudi prévoir "une amélioration significative " de ses bénéfices pour 2021, après que le Brésil et le Mexique ont permis numéro un mondial de la bière d'enregistrer des bénéfices plus élevés que prévu au dernier trimestre 2020.

Le producteur des marques Budweiser, Stella Artois et Corona a dit prévoir une augmentation de la consommation et des prix à mesure que les pays sortent de la crise sanitaire, et ce malgré la hausse du prix des produits de base et une transition vers une plus grande consommation à domicile due à la pandémie.

L'Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) du groupe brassicole belgo-brésilien a diminué de 2,4% à 5,07 milliards de dollars (4,16 milliards d'euros) au quatrième trimestre, au-dessus du consensus de 4,80 milliards de dollars (3,94 milliards d'euros) fourni par l'entreprise.

En plus d'un marché du fret plus restreint, la réduction des marges s'explique dans l'ensemble par la hausse des emballages non-consignés, principalement les canettes pour la consommation à domicile, au détriment des fûts réutilisables et des bouteilles en verre consignées, moins chères, et davantage utilisés dans les bars et les restaurants.

Au Brésil, le deuxième marché d'AB InBev, le groupe a enregistré une hausse de 11,9% de ses ventes de bière en volume au quatrième trimestre par rapport au T4 2019, après qu'un tiers de la population ait bénéficié d'une aide financière du gouvernement sous forme de "bons d'achat".

Au Mexique, AB InBev a gagné des parts de marché par rapport à son concurrent Heineken, depuis que ses marques sont désormais disponibles dans la plus grande chaîne de magasins de proximité du pays : OXXO. Les ventes ont augmenté après un arrêt de deux mois des activités de brassage imposé par le gouvernement mexicain.

Les ventes de volumes de bière ont chuté de 6% en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, en raison des mesures de confinement, mais AB InBev a déclaré avoir gagné des parts de marché en France, en Allemagne et aux Pays-Bas.

En Afrique du Sud, le groupe a enregistré des bénéfices en légère hausse, mais il a averti que la troisième interdiction totale de vente d'alcool, mise en place entre le 29 décembre 2020 et le 1er février 2021, aura un impact considérable sa performance au premier trimestre.

1 dollar = 0,82 euro

(Philip Blenkinsop, version française Laura Marchioro)