Téléchargez
notre application
Ouvrir

Russie : Rassemblement à la mémoire de l'opposant assassiné Boris Nemtsov

reuters.com  |   |  449  mots
Russie: commemoration pour l'anniversaire de la mort de l'opposant nemtsov[reuters.com]
(Crédits : Anton Vaganov)

MOSCOU (Reuters) - Plusieurs milliers de personnes ont marqué samedi dans le centre de Moscou le sixième anniversaire du meurtre de l'opposant russe Boris Nemtsov, abattu dans la nuit du 27 février 2015.

Les manifestants ont déposé des fleurs sur le pont enjambant la Moskova, à proximité de la Place Rouge et du Kremlin, où Boris Nemtsov, vif opposant à Vladimir Poutine, a été tué de quatre balles.

Avant de rejoindre l'opposition, Boris Nemtsov a brièvement occupé le poste de vice-Premier ministre de Boris Eltsine à la fin des années 1990.

Les agences de presse russes ont fait état de la présence d'ambassadeurs de pays occidentaux à la commémoration de samedi à laquelle ont participé plus de 8.000 personnes selon Bely Schetchik, un groupe spécialisé dans le comptage des manifestants.

"Nemtsov était l'un des meilleurs. Un homme décent, intelligent, beau et libre. Et il voulait que notre pays soit libre", a déclaré Valeriya, 58 ans, deux œillets à la main. "Malheureusement, ceux qui veulent conduire notre pays vers l'obscurantisme sont maintenant temporairement en train de gagner."

Cette commémoration survient alors que la Russie a approuvé un projet de loi visant à augmenter le montant des amendes infligées en cas d'infraction lors de manifestations, une décision liée aux rassemblements non autorisés en soutien à l'opposant Alexeï Navalny.

Les alliés de ce dernier, dont la plupart se trouvent à l'étranger ou sont assignés à résidence, ont appelé à suspendre les manifestations jusqu'au printemps.

L'opposition a néanmoins appelé les Moscovites à rendre hommage à Boris Nemtsov en respectant les mesures de distanciation mises en place pour lutter contre l'épidémie de COVID-19. Des bénévoles ont remis des masques aux participants.

Les autorités moscovites ont refusé d'autoriser une marche commémorative en raison de la pandémie, mais la manifestation a néanmoins pu avoir lieu.

"Il s'agit d'un événement commémoratif, pas d'un rassemblement ni d'une marche", peut-on lire dans un communiqué signé par des chefs de file de l'opposition publié sur les réseaux sociaux. "Nous vous recommandons de ne pas apporter d'affiches. Il n'est pas nécessaire de donner des raisons pour que la police arrête (des participants)".

Au moment de son assassinat, Boris Nemtsov travaillait à la rédaction d'un rapport sur le rôle de la Russie dans le conflit en Ukraine.

En 2017, un tribunal a condamné cinq hommes à des peines allant de 11 ans à 20 ans de prison pour leur implication dans le meurtre de Nemtsov, mais les partisans du défunt avaient estimé à l'époque que les véritables commanditaires de son assassinat étaient toujours en liberté.

(Gabrielle Tétrault-Farber et Polina Nikolskaya. Version française Elizabeth Pineau et Camille Raynaud)