Téléchargez
notre application
Ouvrir

Chine : Progression des exportations, les importations à un pic de 4 ans

reuters.com  |   |  297  mots
Chine: progression des exportations, les importations a un pic de 4 ans[reuters.com]
(Crédits : China Daily)

par Gabriel Crossley

PEKIN (Reuters) - Les exportations de la Chine ont progressé à un rythme robuste en mars, alimentant le rebond de l'économie alors que la demande mondiale a progressé sur fond d'avancée des campagnes de vaccination contre le coronavirus à travers le monde, tandis que les importations chinoises ont grimpé à un pic en quatre ans.

Les données officielles publiées mardi renforcent l'idée d'une dynamique solide de la deuxième économie mondiale, affectée début 2020 par un creux provoqué par la crise sanitaire.

En rythme annuel, les exportations chinoises ont progressé le mois dernier de 30,6%, un rythme toutefois moins important que le record de 154,9% enregistré en février. Le consensus des analystes interrogés par Reuters donnait une hausse des livraisons de 35,5%.

Les importations ont elles progressé en mars de 38,1% sur un an, soit un plus haut depuis février 2017 et un rythme supérieur aux attentes des analystes (+23,3%) après une hausse de 17,3% en février.

D'après les données des douanes chinoises, l'excédent commercial de la Chine en mars ressort à 13,8 milliards de dollars, alors que les économistes anticipaient en moyenne un surplus de 52,05 milliards de dollars, contre 37,88 milliards de dollars en février.

Quant à l'excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis, il a reculé le mois dernier, s'établissant à 21,37 milliards de dollars contre 23,01 milliards de dollars en février.

Malgré des contaminations au coronavirus recensées dans des villes frontalières de la Chine, les autorités chinoises sont parvenues dans l'ensemble à contrôler la nouvelle vague de l'épidémie, permettant à l'activité manufacturière de s'accélérer alors que la production s'est progressivement rapprochée de ses niveaux pré-crise sanitaire.

(Gabriel Crossley et Stella Qiu, avec Colin Qian; version française Jean Terzian)