Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Russie ordonne à ses soldats de regagner leurs bases après les manoeuvres en Crimée

reuters.com  |   |  411  mots
La russie entame des exercices militaires d'ampleur en crimee[reuters.com]
(Crédits : Sputnik)

MOSCOU (Reuters) - Les troupes russes déployées actuellement dans le sud et l'ouest de la Russie regagneront leurs bases à partir de vendredi, l'inspection menée ces derniers jours ayant été achevée avec succès, a déclaré jeudi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, cité par l'agence RIA.

La nouvelle a provoqué une forte hausse du rouble sur les marchés des changes, après des semaines de tensions liées aux mouvements militaires russes près des frontières ukrainiennes.

On ignore si cet ordre donné par Sergueï Choïgou à l'état-major concerne l'ensemble des forces massées dernièrement. Le porte-parole de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a déclaré cette semaine que Moscou avait massé 100.000 hommes près de l'Ukraine.

"Je pense que les objectifs de cette inspection éclair ont été pleinement atteints", a dit le ministre de la Défense, qui s'est rendu jeudi en Crimée pour superviser le lancement d'exercices militaires. "Les troupes ont démontré leur capacité à fournir une défense crédible pour notre pays."

"Par conséquent, j'ai décidé d'achever les inspections dans les districts militaires Sud est Ouest", a-t-il ajouté, précisant que les soldats regagneraient leurs bases d'ici au 1er mai.

Sergueï Choïgou a cependant souligné que l'armée russe devait être prête à répondre rapidement en cas d'évolution "défavorable" de la situation à proximité des manoeuvres "Defender Europe" effectuées par l'Otan.

Ces exercices annuels impliquent plus de 28.000 soldats de 26 pays dans une trentaine de zones d'entraînement et une douzaine de pays de mars à juin.

Sergueï Choïgou a survolé jeudi en hélicoptère des zones en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014, et en mer Noire où des troupes et des équipements militaires ont été déployés pour des exercices.

Selon l'agence Interfax, ces manoeuvres russes mobilisent plus de 10.000 hommes et 40 navires de guerre ainsi qu'une vingtaine de bâtiments de soutien.

Le président ukrainien Volodimir Zelenski a salué l'annonce du retrait russe tout en martelant que son gouvernement resterait vigilant.

"La diminution des troupes à nos frontière réduit d'autant les tensions", a-t-il écrit sur Twitter. "L'Ukraine est toujours vigilante, mais elle salue toutes les démarches visant à réduire la présence militaires et à apaiser la situation dans le Dombass."

(Maxim Rodionov, Andreï Ostroukh et Dmitry Antonov; version française Jean-Stéphane Brosse et Nicolas Delame)