Téléchargez
notre application
Ouvrir

Moderna promet 500 millions de doses de vaccin au programme COVAX

reuters.com  |   |  321  mots
Moderna promet 500 millions de doses de vaccin au programme covax[reuters.com]
(Crédits : Mike Segar)

par Stephanie Nebehay

GENEVE (Reuters) - Le laboratoire américain Moderna a signé un contrat en vue de la fourniture de 500 millions de doses de son vaccin contre le COVID-19 au programme COVAX de vaccination à destination des pays pauvres, a annoncé lundi l'Alliance pour le vaccin (Gavi).

Le contrat prévoit que 34 millions de premières doses seront livrées au quatrième trimestre 2021, le reste en 2022.

La Suède s'est de son côté engagée à fournir un million de doses du vaccin d'AstraZeneca au mécanisme copiloté par l'Alliance Gavi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi).

La Suède, où l'administration du vaccin d'AstraZeneca n'est autorisée que pour les 65 ans et plus, devient ainsi le deuxième pays membre de l'Union européenne après la France à offrir des doses de vaccin au programme COVAX, qui a pour objectif de collecter et distribuer deux milliards de doses de vaccins aux pays pauvres d'ici la fin de l'année.

La France a promis d'envoyer 500.000 doses de vaccin d'ici à la mi-juin.

Le contrat conclu avec Moderna permet à COVAX de porter à huit le nombre de ses vaccins contre le COVID-19.

Il fait suite à l'homologation du vaccin de la biotech américaine vendredi par l'OMS.

Selon le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le programme COVAX a besoin d'urgence de 20 millions de doses ce trimestre, en particulier pour l'Afrique.

Depuis la fin février, l'alliance Gavi a livré 49 millions de doses de vaccin contre le COVID-19 à 121 pays et économies, principalement le vaccin d'AstraZeneca. L'objectif du programme COVAX est de livrer quelque 330 millions de doses d'ici le milieu de l'année, a précisé le mois dernier le directeur général de l'alliance, Seth Berkley.

(Avec John Miller à Zurich et SimonJohnson à Stockholm; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)