Téléchargez
notre application
Ouvrir

États-Unis : Pfizer-BioNTech sollicite une autorisation complète pour son vaccin anti-COVID

reuters.com  |   |  333  mots
Etats-unis: pfizer-biontech sollicite un feu vert complet pour son vaccin anti-covid[reuters.com]
(Crédits : Arnd Wiegmann)

(Reuters) - Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont annoncé vendredi avoir déposé une demande d'autorisation complète de leur vaccin contre le COVID-19 auprès de la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis, où il ne bénéficie pour l'instant que d'une validation dans le cadre d'une procédure d'urgence.

Si cette demande aboutit, il s'agira du premier vaccin anti-COVID à obtenir une autorisation complète aux Etats-Unis, ce qui pourrait contribuer à convaincre les personnes encore réticentes à se faire vacciner.

Les deux laboratoires ont également dit viser une production de 4 milliards de doses de leur vaccin contre le COVID en 2022, essentiellement pour les pays à revenus faibles ou intermédiaires.

Selon une lettre du directeur général de Pfizer, Albert Bourla, aux employés du groupe, qui a été rendue publique, Pfizer a déjà signé des contrats ou est en discussion pour la fourniture de 2,7 milliards de doses cette année, dont 40% pour les pays à revenus faibles ou intermédiaires. Pfizer espère produire 3 milliards de doses au total en 2021.

En avril, l'alliance Pfizer-BioNTech a déclaré que son vaccin était efficace à environ 91% contre le COVID-19, sur la base d'une analyse effectuée sur plus de 12.000 personnes entièrement vaccinées depuis au moins six mois.

Le vaccin Pfizer-BioNTech est autorisé aux Etats-Unis depuis décembre mais uniquement dans le cadre d'une procédure d'urgence et plus de 170 millions de doses ont été administrées depuis à travers le pays.

Dans le cas d'une autorisation en urgence, la FDA rend un produit disponible pour le grand public en se fondant sur les meilleures données à sa disposition dans une situation de crise, avant d'obtenir l'ensemble des données requises pour une homologation complète.

Deux autres vaccins anti-COVID, ceux de Moderna et de Johnson & Johnson, ont pour l'instant été autorisés aux Etats-Unis, là aussi dans le cadre d'une procédure en urgence.

(Ankur Banerjee à Bangalore et Michael Erman; version française Lucinda Langlands-Perry et Jean-Stéphane Brosse)