Téléchargez
notre application
Ouvrir

France : Prolongement des aides pour les intermittents du spectacle

reuters.com  |   |  232  mots
France: prolongement des aides pour les intermittents du spectacle[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a annoncé mardi prolonger de quatre mois "l'année blanche" pour les intermittents du spectacle afin de préserver leur niveau d'indemnisation jusqu'au 31 décembre 2021 et qu'il mettrait à disposition de nouvelles allocations pendant encore un an pour ceux qui ne retrouveraient pas de travail.

Ces droits supplémentaires, ainsi que le manque à gagner pour le régime d'assurance chômage lié à la baisse des cotisations du secteur sur cette période, devraient encore coûter quelque 200 millions d'euros à l'Unédic, ont déclaré à la presse des responsables du ministère du Travail et du ministère de la Culture, à l'issue d'une réunion du conseil national des professions du spectacle.

D'autres mesures de soutien à l'emploi seront également mises en place, mobilisant une enveloppe de 70 millions d'euros pour le gouvernement, dont 40 millions d'euros destinés aux jeunes.

Le seuil d'accès au statut d'intermittent sera notamment abaissé pendant six mois à 338 heures travaillées contre 507 heures actuellement pour les moins de 30 ans.

Quelque 3.000 parcours emploi compétence - emplois subventionnés pour les jeunes - seront également réservés pour ce secteur.

Le solde de 30 millions d'euros renforcera les aides pour les petites salles, abondera un dispositif destiné aux employeurs qui emploient occasionnellement des intermittents ou encore alimentera les aides destinées aux cafés, bars et restaurants qui emploient des artistes.

(Caroline Pailliez, édité par Jean-Michel Belot)