Téléchargez
notre application
Ouvrir

Commerzbank plus optimiste pour 2021, retour du bénéfice au T1

reuters.com  |   |  362  mots
Commerzbank plus optimiste pour 2021, retour du benefice au t1[reuters.com]
(Crédits : Ralph Orlowski)

par Tom Sims et Patricia Uhlig

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank, en pleine restructuration, a fait mieux que prévu au premier trimestre en renouant avec les bénéfices et a relevé ses perspectives de revenus, à la faveur d'une hausse de ses frais de courtage.

Le titre grimpait mercredi de plus de 6% à la Bourse de Francfort dans les premiers échanges.

Commerzbank a fait état d'un bénéfice net de 133 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, contre une perte de 291 millions d'euros un an plus tôt. Les analystes s'attendaient à une perte nette de 131 millions d'euros.

Cette performance supérieure aux prévisions est en grande partie attribuable aux commissions nettes perçues sur les opérations sur titres, une tendance qui a également profité à d'autres banques au premier trimestre.

La banque, toujours partiellement détenue par l'État après avoir été renflouée pendant la crise financière il y a plus de dix ans, s'attend désormais à ce que ses revenus pour l'ensemble de l'année soient légèrement supérieurs à ceux de l'an dernier, une perspective plus optimiste que les prévisions précédentes qui tablaient sur une légère baisse.

"Après un très bon début d'année, nous envisageons l'avenir avec confiance, malgré la pandémie en cours", a déclaré le président du directoire, Manfred Knof.

En dépit du bénéfice dégagé sur le premier trimestre, les analystes s'attendent toutefois à ce que la deuxième plus grande banque allemande reste dans le rouge cette année.

L'établissement est engagé dans un plan de restructuration de deux milliards d'euros impliquant la fermeture de centaines de succursales et la suppression de 10.000 emplois.

La semaine dernière, Manfred Knof a conclu un accord avec les employés sur les suppressions d'emplois prévues.

Cet accord est au cœur des efforts déployés par la banque pour retrouver sa rentabilité qui ne s'est jamais totalement rétablie depuis son renflouement. En 2020, Commerzbank a accusé une perte de 2,9 milliards d'euros.

(Tom Sims, Patricia Uhlig, version française Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)