Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'UE va renforcer ses règles sur la pollution de l'air et de l'eau

reuters.com  |   |  323  mots
L'ue va renforcer ses regles sur la pollution de l'air et de l'eau[reuters.com]
(Crédits : Johanna Geron)

par Kate Abnett

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne va renforcer ses réglementations en matière de pollution de l'air, de déchets et d'utilisation de produits chimiques afin de protéger la santé publique et s'attaquer aux principales menaces pour la biodiversité, a déclaré mercredi la Commission européenne.

Le plan définit des objectifs pour 2030, dans l'espoir que d'ici 2050 les niveaux de pollution auront suffisamment reculé pour ne plus être nocifs pour la santé et la nature.

"L'une des grandes leçons que nous avons tirée de la crise du COVID est le lien étroit entre la santé humaine et la santé de la planète. Pour le moment, ni l'une ni l'autre ne va bien," a déclaré Virginius Sinkevicius, le commissaire à l'Environnement.

Si la qualité de l'air en Europe s'est sensiblement améliorée ces dernières années, l'Agence européenne pour l'environnement dénombrait en 2018 379.000 décès imputables à une exposition aux particules fines dans l'Union européenne. La Commission vise d'ici 2030 une réduction d'au moins 55% des décès prématurés liés à la pollution de l'air.

La Commission a annoncé qu'elle réviserait l'année prochaine les limites d'exposition à la pollution atmosphérique afin de les aligner au mieux avec les recommandations prochaines de l'Organisation mondiale de la Santé. La norme "Euro 7 ", qui devrait être proposée cette année, limitera également la pollution des véhicules.

Les autres objectifs pour 2030 comprennent une réduction de 25% du nombre d'écosystèmes où la pollution de l'air menace la biodiversité ainsi qu'une réduction de 50% des déchets plastiques dans la mer.

Pour atteindre ces objectifs, la Commission proposera des mesures pour éliminer progressivement les perturbateurs endocriniens. Elle envisage également de plafonner les émissions d'ammoniac provenant de l'agriculture et des usines et de réviser ses réglementations sur les pesticides.

(version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Blandine Hénault)