Téléchargez
notre application
Ouvrir

Elon Musk dénonce la consommation d'énergie "folle" du bitcoin

reuters.com  |   |  332  mots
Tesla n'accepte plus le bitcoin comme moyen de paiement[reuters.com]
(Crédits : Dado Ruvic)

par Hyunjoo Jin et Subrat Patnaik

LONDRES (Reuters) -Le directeur général de Tesla, Elon Musk, a dénoncé jeudi la consommation d'énergie "folle" de la production du bitcoin, quelques heures après avoir renoncé au nom de la défense de l'environnement à accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement des voitures électriques du groupe.

Le cours du bitcoin a perdu jusqu'à plus de 10% après ce virage à 180 degrés du multimilliardaire américain. Il était toutefois reparti à la hausse vers 11h30 GMT, gagnant 0,69% à 49.757,80 dollars.

"La cryptomonnaie est une bonne idée sur de nombreux points et nous pensons qu'elle est promise à un grand avenir mais cela ne peut pas se faire au prix d'un coût énorme pour l'environnement", a déclaré Elon Musk sur Twitter mercredi.

Jeudi, il a rediffusé sur le réseau social un graphique illustrant la consommation énergétique du bitcoin assortie du commentaire: "L'évolution de la consommation d'énergie au cours des derniers mois est folle".

Tesla avait annoncé en février avoir investi 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin, la plus connue des cryptomonnaies, et l'avait accepté comme moyen de paiement un mois plus tard, ce qui avait contribué à une envolée d'environ 20% de son cours.

Le groupe a depuis dit avoir réduit sa position d'environ 10% au premier trimestre.

Certains actionnaires de Tesla et des organisations de défense de l'environnement ont critiqué les méthodes de "minage", c'est à dire de création de monnaie, du bitcoin, qui nécessitent des capacités de calcul informatique de plus en plus importantes, donc de plus en plus gourmandes en énergie.

Elon Musk a assuré partager cette préoccupation, notamment l'utilisation du charbon "qui a les pires émissions de tous les carburants".

Tesla conservera ses bitcoins mais avec l'intention de les utiliser dès que le "minage" de la cryptomonnaie s'orientera vers des sources d'énergie plus durables, a-t-il ajouté.

(Hyunjoo Jin et Kanishka Singh, version française Camille Raynaud et Marc Angrand)