Téléchargez
notre application
Ouvrir

Chypre : Le Conseil de sécurité condamne le projet de réouverture de Varosha

reuters.com  |   |  207  mots
Chypre: le conseil de securite condamne le projet de reouverture de varosha[reuters.com]
(Crédits : Harun Ucar)

NEW YORK (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné vendredi dans une déclaration le projet de réouverture partielle par la Turquie et les Chypriotes turcs de la station balnéaire de Varosha et réclamé le retrait immédiat de cette mesure.

"Le Conseil de sécurité souligne la nécessité d'éviter toute nouvelle action unilatérale qui va l'encontre de ses résolutions et qui pourrait accroître les tensions sur l'île (de Chypre) et nuire aux perspectives d'un règlement", ont souligné les Quinze.

En visite mardi dans la capitale divisée de l'île méditerranéenne, pour commémorer la prise de contrôle de la partie nord de Chypre par l'armée turque, le 20 juillet 1974, le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé la poursuite de la réouverture de Varosha (appelée Maras en turc), une ancienne station balnéaire dont l'abandon symbolise la division de l'île.

Chypre est séparée depuis 1974 entre une partie grecque reconnue par l'Union européenne et une partie turque non reconnue par la communauté internationale, à l'exception d'Ankara.

(Reportage Michelle Nichols et Doyinsola Oladipo; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Nicolas Delame)