Téléchargez
notre application
Ouvrir

Credit Suisse trouve un accord à l'amiable dans l'affaire de filature d'Iqbal Khan

reuters.com  |   |  244  mots
Credit suisse trouve un accord a l'amiable dans l'affaire de filature d'iqbal khan[reuters.com]
(Crédits : Denis Balibouse)

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse est parvenu à un accord à l'amiable avec son ancien banquier vedette, Iqbal Khan, concernant une affaire présumée de filature qui avait entraîné le départ du directeur général du groupe Tidjane Thiam, a déclaré dimanche une porte-parole de la banque suisse.

"Toutes les personnes impliquées ont accepté de régler le problème et cette affaire est désormais close", a déclaré Simone Meier, confirmant une information parue dans le journal suisse NZZ am Sonntag.

Sollicité, un porte-parole d'Iqbal Khan a dit que son client ne souhaitait pas faire de commentaire. UBS , où il est désormais co-président de la gestion de fortune de la banque au niveau mondial, a refusé de s'exprimer.

Les détails de l'accord, qui met fin à cette affaire présumée de filature, qui avait éclaté en septembre 2019, n'ont pas été dévoilés.

Selon le NZZ am Sonntag, l'accord va permettre l'abandon des plaintes au pénal déposées par Iqbal Khan contre la banque et des détectives privés, qui l'auraient suivi ainsi que sa femme dans Zurich.

Un porte-parole de l'autorité fédérale suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA) a déclaré pour sa part que la procédure lancée l'an dernier contre Credit Suisse était toujours en cours, sans plus de précisions.

(Reportage John Revill; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)