Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street dans le rouge à l'ouverture en attendant la Fed

reuters.com  |   |  354  mots
La bourse de new york en baisse a l'ouverture[reuters.com]
(Crédits : Lucas Jackson)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi dans l'attente de la publication des résultats de poids lourds de la cote comme Apple ou Microsoft après la clôture et dans un contexte de prudence liée à la réunion de deux jours de la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones perd 146,85 points, soit 0,42%, à 34 997,46 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,41% à 4 404,17 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,23% (34,73 points) à 14.805,99 points à l'ouverture.

L'attention des investisseurs se focalise principalement sur la réunion mardi et mercredi du comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed, à l'issue de laquelle la banque centrale pourrait donner des indications sur le niveau élevé de l'inflation et son programme de rachats d'actifs.

Sur les marchés actions, tous les indices du S&P-500 sont dans le rouge, avec des replis de 0,25% à près de 2%.

Alors que plus d'un tiers des entreprises du S&P-500 ont déjà publié leurs résultats trimestriels, l'attente dans la soirée des résultats d'Alphabet (-0,1%), Apple (-0,3%) et Microsoft (-0,2%) incite les marchés à la prudence. Amazon publiera jeudi.

Starbucks (-0,46%), Visa (0,35%) et Mondelez (-0,1%), qui publient après la clôture, sont également en baisse.

Tesla, qui a fait état lundi de résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre, recule de près de 1% alors que le titre était indiqué en hausse en avant-Bourse.

Le conglomérat General Electric avance en revanche de près de 3% après avoir relevé son objectif de flux de trésorerie disponible pour l'année.

Dans l'attente des annonces de la réunion de la Fed, le rendement des Treasuries à dix ans cède quatre points de base à 1,2311%, signe de la prudence des investisseurs.

L'indice dollar recule de 0,17% face à un panier de référence, tandis que l'euro remonte au-dessus de 1,1820 dollar.

Les cours du pétrole sont globalement stables, le baril de Brent étant en légère progression et le brut léger américain en légère baisse.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)