Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street ouvre sur une note prudente avant la Fed

reuters.com  |   |  456  mots
Wall street ouvre en hausse[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert dans le vert mercredi avant de passer quelques minutes plus tard en territoire négatif, les investisseurs privilégiant la prudence avant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine dans la soirée.

A l'ouverture, l'indice Dow Jones était en hausse de 0,12%, soit 41,68 points, à 35.100,20 points, le Standard & Poor's 500, plus large, de 0,21% (+9,34 points) à 4.410,80 points, et le Nasdaq Composite de 0,44% (+64,56 points) à 14.725,14 points.

Les trois indices sont ensuite passés dans le rouge une dizaine de minutes après les premiers échanges.

Au chapitre macroéconomique, le grand rendez-vous du jour interviendra à 18h00 GMT avec la décision de politique monétaire de la Fed et la conférence de presse, peu après, de son président Jerome Powell.

Les investisseurs seront particulièrement attentifs à toute indication concernant le niveau élevé de l'inflation, la croissance de l'économie et les achats de titres sur les marchés.

"La Fed a déclaré qu'elle attendrait 'de nouveaux progrès substantiels' avant de réduire le volume de ses achats, une déclaration vague qui suscite des divergences. Si le consensus estime qu'il est peu probable qu'elle annonce quoi que ce soit de formel dans les mois à venir, cela ne signifie pas qu'elle n'intensifiera pas les discussions à ce sujet lors de la réunion", observe John Plassard, chez Mirabaud Securities.

Après une salve de résultats mardi de géants technologiques globalement bien accueillis, Boeing (+4%) et Pfizer (+2%), qui ont publié avant l'ouverture de Wall Street, animent la tendance, alors que la pluie de résultats se poursuit. Facebook (+0,5%), Qualcomm (-0,1%) ou encore Ford (-0,2%) publieront pour leur part après la clôture.

Le Nasdaq, qui a enregistré mardi sa pire séance en deux mois, est quasiment stable, soutenu notamment par Alphabet, la maison mère de Google, dont le titre gagne près de 4% à la faveur de résultats trimestriels records.

Sur le S&P-500, tous les indices sectoriels sont dans le rouge, les actifs ayant beaucoup monté dans les dernières séances.

Aux changes, l'indice dollar qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, monte de 0,25%. L'euro retombe sous les 1,18 dollar.

Le rendement des Treasuries à dix ans est quasiment stable, en hausse de deux points de base à 1,2627%.

Sur le marché du pétrole, l'or noir monte dans un contexte de baisse plus importante que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, selon les données de l'American Petroleum Institute. Le baril de Brent gagne 0,4% à 74,78 dollars et le brut léger américain 0,5% à 71,99 dollars.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)