Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : La protection vaccinale pourrait diminuer avec le temps, selon une étude britannique

reuters.com  |   |  268  mots
Coronavirus: la protection vaccinale pourrait diminuer avec le temps, selon une etude britannique[reuters.com]
(Crédits : Sarah Meyssonnier)

LONDRES (Reuters) - La protection vaccinale contre le COVID-19 va très probablement diminuer avec le temps, ce qui obligera à d'autres campagnes de vaccination dans les années à venir, estime un groupe d'épidémiologistes et de virologues dans un document présenté au comité de conseil scientifique du gouvernement britannique.

Selon le papier examiné par le Scientific Advisory Group for Emergencies ("Conseil scientifique pour les situations d'urgence", le SAGE), l'efficacité du vaccin devrait rester élevée pour les formes graves du COVID-19 mais la protection contre les formes plus modérées pourrait baisser avec le temps.

Le document intitulé "Combien de temps les vaccins protégeront-ils contre le COVID-19 ?"(How long will vaccines continue to protect against COVID?), a été rédigé par des scientifiques de renom de l'Imperial College à Londres, de l'Université de Birmingham et Public Health England, agence exécutive du département de la Santé.

Soulignant le besoin de maintenir pour des années encore les campagnes vaccinales, les scientifiques ont précisé qu'actuellement "nous ne savons pas quelle sera la fréquence optimale requise pour la re-vaccination afin de protéger les personnes vulnérables".

Dans le cadre de son programme de vaccination, entamé en décembre 2020, la Grande-Bretagne a approuvé et utilise trois vaccins : AstraZeneca, Pfizer-BioNTech et Moderna.

Israël va entamer une campagne de rappel pour une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech COVID-19 pour les personnes âgées de plus de 60 ans, une première mondiale dans les efforts visant à ralentir la propagation du variant Delta, hautement contagieux.

(Reportage Guy Faulconbridge et Paul, version française Lucinda Langlands-Perry)