Téléchargez
notre application
Ouvrir

Poutine se place à l'isolement mais est "en parfaite santé", dit le Kremlin

reuters.com  |   |  378  mots
Coronavirus: poutine se place a l'isolement, des cas dans son entourage[reuters.com]
(Crédits : Sputnik Photo Agency)

par Andrew Osborn et Maxim Rodionov

MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine va se placer à l'isolement après la découverte de cas d'infections par le coronavirus dans son entourage, bien que le Kremlin a assuré mardi qu'il était "en parfaite santé" et n'avait pas été contaminé.

Vladimir Poutine, 68 ans, ne se rendra donc pas au Tadjikistan cette semaine et participera aux réunions portant sur la sécurité régionale prévues par visioconférence.

La présidence russe a ajouté avoir avait pris la décision de s'isoler après une série d'entretiens lundi, notamment avec son homologue syrien Bachar al Assad à Moscou. [L8N2QG1L9]

Cité par l'agence de presse RIA, il aurait également fait part lundi à des paralympiens russes de son inquiétude quant à l'évolution de la situation sanitaire au Kremlin.

"Des problèmes liés à ce COVID surviennent même dans mon entourage", aurait alors déclaré Valdimir Poutine. "Je pense que je serai bientôt obligé de me mettre en quarantaine. Beaucoup de gens autour de moi sont malades."

Une telle décision suggère une violation potentielle du régime rigoureux sous lequel le président russe a été placé afin d'éviter tout contact avec une personne touchée par le COVID-19 et de s'assurer de rester en bonne santé.

Les visiteurs du Kremlin sont en effet contraints de passer par des tunnels de désinfection, les journalistes doivent se soumettre à plusieurs tests PCR et certaines personnes sont invitées à s'isoler avant de rencontrer Vladimir Poutine.

Celui-ci a par ailleurs reçu deux injections du vaccin russe Sputnik V.

Selon le porte-parole de la présidence, il aurait en outre été testé négatif. "Le président est en parfaite santé", a déclaré Dmitri Peskov.

"Bien sûr, nous savons qui est tombé malade dans l'entourage du président et l'auto-isolement n'affecte pas directement son travail", a-t-il souligné.

Les réunions physiques seront évitées pendant un certain temps, a poursuivi Dmitri Peskov, précisant que le président poursuivrait ses activités par visioconférence.

(Avec Tom Balmforth, Darya Korsunskaya, Gleb Stolyarov et Vladimir Soldatkin, version française Bertrand Boucey et Juliette Portala, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)