Téléchargez
notre application
Ouvrir

Nouveau vol d'évacuation d'Afghanistan vers le Qatar, des Français à bord

reuters.com  |   |  319  mots
Nouvel vol d'evacuation d'afghanistan vers le qatar, des francais a bord[reuters.com]
(Crédits : Wana News Agency)

DUBAI/PARIS (Reuters) - Un vol transportant des civils depuis l'Afghanistan vers le Qatar, le quatrième affrété depuis le départ des troupes américaines de Kaboul fin août, a quitté la capitale afghane dimanche avec plus de 230 passagers à son bord, parmi lesquels des Français mais aussi des Afghans et des Américains, a déclaré un responsable qatari.

Sur Twitter, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé que 16 Français et leurs ayant droit avaient pu partir d'Afghanistan ce dimanche "avec l'aide déterminante du Qatar".

Le vol opéré par Qatar Airways transportait également des citoyens d'Allemagne, de Belgique, d'Irlande, du Canada, d'Italie, de Grande-Bretagne, de Finlande et des Pays-Bas, a précisé la ministre adjointe qatarie des Affaires étrangères, Lolwah Rashid Al-Khater, sur Twitter.

Une autre responsable du Qatar a indiqué que le vol transportait 236 passagers, ce qui en fait le plus important vol d'évacuation depuis le 31 août et la fin du retrait chaotique des forces américaines et alliées de l'Afghanistan après la prise de pouvoir des taliban.

"Le Qatar poursuivra sa collaboration avec ses partenaires internationaux dans le cadre des efforts visant à garantir la liberté de mouvement en Afghanistan, tout en travaillant avec diverses parties sur le terrain en vue d'un progrès plus général dans le pays à l'avenir", a déclaré ce responsable.

Les passagers du vol séjourneront dans un premier temps dans un complexe de la capitale qatarie, Doha, qui accueille des Afghans et d'autres personnes évacuées.

Le Qatar, un proche allié des Etats-Unis, est devenu un interlocuteur clé entre les puissances occidentales et le régime des taliban. L'émirat accueille la plus grande base militaire américaine au Moyen-Orient et héberge un bureau politique des taliban depuis 2013.

(Rédigé par Alexander Cornwell; Blandine Hénault pour la version française)