Téléchargez
notre application
Ouvrir

Philippines : Toute personne ayant "franchi les limites" de la lutte anti-drogue rendra des comptes, dit Duterte

reuters.com  |   |  201  mots
Philippines: toute personne ayant franchi les limites de la lutte anti-drogue rendra des comptes, dit duterte[reuters.com]
(Crédits : Lisa Marie David)

NATIONS UNIES (Reuters) - Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré mardi que toute personne dont on découvrirait qu'elle a "franchi les limites" de la lutte anti-drogue menée dans l'archipel, sera tenue pour responsable en vertu des lois internationales.

Rodrigo Duterte, qui s'exprimait devant l'assemblée générale des Nations unies, a ajouté qu'il avait ordonné au département philippin de la Justice et aux forces de police de vérifier la façon dont la lutte anti-drogue était menée.

Depuis le début de la présidence de Rodrigo Duterte en juin 2016, plus de 6.100 personnes soupçonnées d'être des revendeurs ou des usagers de drogues ont été tuées.

"Les personnes qui auront franchi les limites durant les interventions seront tenues pour responsables en vertu de nos lois", a dit le président philippin.

Rodrigo Duterte n'a pas fait mention de l'enquête demandée par la Cour pénale internationale (CPI) sur de possible crimes contre l'humanité commis dans le cadre de la lutte anti-drogue, bien qu'il ait semblé rejeter toute ingérence extérieure dans les questions relatives aux droits de l'homme.

(Reportage David Brunnstrom; version française Camille Raynaud)