Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le volcan de La Palma est entré dans une nouvelle phase éruptive

reuters.com  |   |  374  mots
Le volcan de la palma est entre dans une nouvelle phase eruptive[reuters.com]
(Crédits : Pool)

par Guillermo Martinez et Jon Nazca

LA PALMA (Reuters) - Le volcan Cumbre Vieja, sur l'île espagnole de La Palma, est entré vendredi dans une nouvelle phase éruptive, contraignant les pompiers à battre en retraite et les autorités à évacuer trois nouvelles villes.

Les compagnies aériennes locales, ainsi que la compagnie nationale espagnole Iberia, ont de leur côté annulé leurs vols en raison de l'énorme nuage de gaz et de cendres qui se dégage du volcan.

Les pompiers ont abandonné les travaux de nettoyage dans la ville de Todoque vendredi après-midi, alors qu'une nouvelle faille s'est ouverte sur le flanc du Cumbre Vieja.

"Le volcan est dans une nouvelle phase explosive... Les pompiers n'interviendront plus aujourd'hui", a tweeté le service des incendies de Tenerife, qui a été déployé pour aider La Palma.

Les autorités ont ordonné l'évacuation des villes de Tajuya, Tacande de Abajo et de la partie de Tacande de Arriba qui n'avait pas encore été évacuée.

Les services d'urgence avaient initialement demandé aux habitants de rester chez eux pour éviter le nuage dense de cendres et de fragments de lave, mais ils ont ensuite décidé de les évacuer en raison du risque que présente cette nouvelle phase explosive.

Depuis son éruption dimanche, le volcan Cumbre Vieja a émis des milliers de tonnes de lave, détruit des centaines de maisons et forcé l'évacuation de milliers de personnes.

Aucun blessé grave ou décès n'a été signalé, mais environ 15% de la production de bananes, principale activité économique de l'île, pourraient être menacés.

La compagnie locale des îles Canaries Binter a déclaré vendredi qu'elle avait annulé tous ses vols à destination de La Palma en raison de l'éruption, tandis que la compagnie aérienne espagnole Iberia a annulé son seul vol prévu pour la journée, et une autre compagnie aérienne locale, Canaryfly, a également suspendu ses opérations.

Un nuage de gaz toxique et de cendres s'élève à plus de 4 kilomètres dans le ciel, a déclaré jeudi l'institut de volcanologie des Canaries.

(Reportage Guillermo Martinez et Marco Trujillo à La Palmaet Emma Pinedo à Madrid, version française Federica Mileo, édité par Sophie Louet)