Téléchargez
notre application
Ouvrir

Décès d'un militaire français en opération au Mali, annonce l'Elysée

reuters.com  |   |  234  mots
Deces d'un militaire francais en operation au mali, annonce l'elysee[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Un militaire français a été tué vendredi au Mali dans un combat contre un groupe armé terroriste, annonce la présidence de la République.

"C'est avec une émotion particulièrement vive que le Président de la République a appris la mort en opération du caporal-chef Maxime Blasco du 7ème bataillon de chasseurs alpins de Varces", était-il dit dans un communiqué.

"Le caporal-chef Maxime Blasco participait avec son commando à une opération de reconnaissance" dans le sud du Mali, à la frontière avec le Burkina Faso, a précisé vendredi la ministre des Armées, Florence Parly, dans un communiqué.

L'Etat-major des armées a indiqué dans un communiqué publié vendredi que le commando avait été pris à partie par un groupe armé. Le caporal-chef, touché par un tireur embusqué, a succombé à ses blessures.

Plus de 50 soldats français sont morts au Sahel où les troupes françaises sont engagées depuis 2013 dans la lutte contre les groupes djihadistes.

Plus tôt ce mois-ci, la France a annoncé avoir abattu en août le chef du groupe Etat islamique au Grand Sahel.

"Le Président de la République tient à saluer le courage des militaires français engagés au Sahel", a dit l'Elysée. "Il réaffirme la détermination de la France dans son combat contre le terrorisme."

(Reportage Elizabeth Pineau, rédigé par Camille Raynaud)