Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le gaz russe source de discorde entre l'Ukraine et la Hongrie

reuters.com  |   |  202  mots
Le gaz russe source de discorde entre l'ukraine et la hongrie[reuters.com]
(Crédits : Sergei Karpukhin)

par Krisztina Than et Pavel Polityuk

BUDAPEST/KIEV (Reuters) - L'Ukraine et la Hongrie ont convoqué leurs ambassadeurs respectifs mardi à la suite d'un nouvel accord gazier russo-hongrois que Kiev considère comme une menace pour sa sécurité nationale.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a déclaré mardi que l'ambassadeur d'Ukraine était convoqué car, pour Budapest, l'Ukraine cherche à bloquer le nouvel accord d'approvisionnement en gaz signé avec la société russe Gazprom.

L'Ukraine a déclaré lundi que l'accord était une "décision purement politique, économiquement déraisonnable" et qu'elle portait atteinte aux relations ukraino-hongroises.

Elle a également annoncé qu'elle demanderait à la Commission européenne d'évaluer si l'accord respectait la législation de l'UE. Peter Szijjarto s'est dit "scandalisé" par cette déclaration mardi.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a déclaré pour sa part à Reuters qu'il avait convoqué l'ambassadeur hongrois par mesure de rétorsion.

Le Kremlin a réagi mardi aux critiques de Kiev en déclarant qu'aucun pays, y compris l'Ukraine, n'avait le droit de "s'immiscer" dans les activités gazières de la Russie et la Hongrie.

(Reportage Krisztina Than à Budapest et Pavel Polityuk à Kiev; version française Valentine Baldassari)