Téléchargez
notre application
Ouvrir

La compagnie aérienne jordanienne reprendra ses vols vers Damas le 3/10

reuters.com  |   |  349  mots
La compagnie aerienne jordanienne reprendra ses vols vers damas le 3/10[reuters.com]
(Crédits : Muhammad Hamed)

par Suleiman Al-Khalidi

AMMAN (Reuters) - La compagnie aérienne nationale jordanienne, Royal Jordanian, reprendra ses vols directs d'Amman vers Damas le 3 octobre après une décennie d'interruption, une mesure qui vise à rétablir les liens commerciaux avec la Syrie, ont déclaré mardi des responsables gouvernementaux et industriels.

Les vols entre les deux pays avaient été suspendus au début du conflit syrien, en 2011, mais d'autres compagnies avaient continué à relier Amman à Damas.

Cette décision s'inscrit dans le cadre de plusieurs mesures prises à l'issue d'une réunion ministérielle de deux jours à Amman pour relancer la coopération entre la Jordanie et la Syrie en matière de commerce, investissements et transports.

La Jordanie rouvrira ainsi complètement son principal point de passage frontalier avec la Syrie à partir de mercredi, après avoir imposé des restrictions liées à la pandémie de coronavirus.

Avant le conflit en Syrie, le passage de Nassib-Jaber était une voie de transit pour des centaines de camions transportant chaque jour des marchandises entre l'Europe, la Turquie et les pays du Golfe.

Bien que le point de passage ait rouvert en 2018 après une offensive des troupes syriennes contre la rébellion du Sud, les flux commerciaux n'ont pas retrouvé leur niveau d'avant le conflit.

Le royaume espère que les échanges transfrontaliers et la reprise des vols aideront à stimuler une économie fortement endettée, qui a connu une forte contraction en 2020 à cause de l'épidémie de COVID-19.

La Jordanie, alliée des Etats-Unis et soutien de la rébellion contre le président syrien Bachar al Assad, oeuvre depuis plusieurs mois à un rapprochement avec Damas, demandant notamment aux Américains un allègement des sanctions frappant les transactions commerciales avec la Syrie, ont dit des responsables.

La Jordanie dit également espérer que Washington permettra à la Syrie de bénéficier d'un plan visant à acheminer du gaz égyptien vers le Liban via un gazoduc traversant son territoire, afin d'atténuer la crise énergétique qui connaît le pays.

(Reportage Suleiman Al-Khalidi, version française Diana Mandiá, édité par Sophie Louet)