Téléchargez
notre application
Ouvrir

Deuxième mission vers la future station spatiale chinoise

reuters.com  |   |  236  mots
Deuxieme mission vers la future station spatiale chinoise[reuters.com]
(Crédits : Carlos Garcia Rawlins)

(Répétition technique)

JIUQUAN, Chine (Reuters) - La Chine va envoyer samedi trois taïkonautes pour une mission de six mois dans sa station spatiale en construction, qui accueillera une femme pour la première fois.

Cette nouvelle mission est la deuxième d'une série de quatre prévues pour achever la station chinoise, vers fin 2022.

Le vaisseau Shenzhou-13 ("Vaisseau divin") sera lancé samedi à 00h23 heure de Pékin (vendredi, 16h23 GMT), a annoncé jeudi à la presse le directeur du programme des vols habités chinois, Lin Xiqiang.

Zhai Zhigang, 55 ans, issu de la première promotion d'apprentis astronautes chinois à la fin des années 1990, sera le commandant de cette nouvelle mission à laquelle participeront également Wang Yaping, 41 ans, première femme à se rendre à bord de la future station chinoise et Ye Guangfu, 41 ans également.

La Chine a lancé la construction de cette station en avril dernier avec la mise en orbite du premier des trois modules qui la constitueront. Baptisé Tianhe ("Harmonie céleste"), cet élément cylindrique et légèrement plus grand qu'un autobus est destiné à être le lieu de vie dans la future station.

Les trois taïkonautes de la précédente mission Shenzhou-12 sont restés 90 jours dans ce module, entre juin et septembre.

(Reportage Carlos Garcia et Xihao Jiang, rédigé par Ryan Woo et Liangping Gao à Pékin, version française Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)