Téléchargez
notre application
Ouvrir

ASML fait mieux que prévu au 3e trimestre mais ses objectifs déçoivent

reuters.com  |   |  430  mots
Asml depasse les attentes au t3, porte par la demande de puces[reuters.com]
(Crédits : Eva Plevier)

par Toby Sterling

AMSTERDAM (Reuters) - Le fabricant néerlandais d'équipements pour semi-conducteurs ASML a publié mercredi des résultats trimestriels au-dessus des attentes mais les prévisions pour le trimestre en cours ont déçu les investisseurs.

ASML a affiché un bénéfice net légèrement supérieur aux attentes au titre du troisième trimestre, à 1,74 milliard d'euros contre 1,6 milliard pour le consensus Refinitiv, dans un contexte de forte demande avec la pénurie mondiale de puces électroniques.

Son chiffre d'affaires s'est élevé à 5,24 milliards d'euros sur la période contre 3,96 milliards d'euros il y un an.

"La demande continue d'être élevée", a déclaré le directeur général Petter Wennink dans un communiqué.

La transformation numérique et les pénuries de puces alimentent la nécessité d'augmenter la capacité afin de répondre à la demande actuelle et future pour les puces logiques et les puces à mémoire, a-t-il ajouté.

Mais les prévisions du groupe pour le quatrième trimestre ne sont pas à la hauteur des attentes du marché, ce qui se traduit par une baisse de 1,76% du titre en Bourse, vers 10h20 GMT.

ASML anticipe un chiffre d'affaires compris entre 4,9 milliards et 5,2 milliards d'euros pour le quatrième trimestre, avec une marge brute comprise entre 51% et 52%. Il a par ailleurs confirmé son objectif de croissance des ventes de 35% pour l'ensemble de l'année.

Les analystes de J.P. Morgan indiquent que le point médian des prévisions de ventes d'ASML pour le quatrième trimestre est inférieur de 3,5% au consensus. L'objectif de croissance du chiffre d'affaires annuel est aussi légèrement moins bon qu'attendu, ajoutent-ils.

Cowen souligne de son côté que les perspectives du quatrième trimestre sont affectées dans une certaine mesure par des pénuries de matériaux ainsi que par des problèmes de logistique sur la chaîne d'approvisionnement d'une nouvelle usine d'ASML.

Lors d'une réunion avec les investisseurs en septembre, ASML avait dit bénéficier des "mégatendances" du secteur de l'électronique et avait relevé ses prévisions à long terme, estimant que le chiffre d'affaires annuel atteindrait 24 milliards à 30 milliards d'euros en 2025, avec une marge brute pouvant atteindre 55%.

L'équipementier, qui fournit tous les grands fabricants de puces tels que TSMC, Samsung et Intel, est en train d'augmenter ses capacités, de même que les fabricants de semi-conducteurs, pour faire face à la pénurie mondiale de puces qui affecte notamment l'industrie automobile.

(Reportage Toby Sterling, version française Federica Mileo et Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)