Téléchargez
notre application
Ouvrir

Royaume-Uni : L'auteur présumé du meurtre du député Amess inculpé pour terrorisme

reuters.com  |   |  378  mots
Royaume-uni: l'auteur presume du meurtre du depute amess inculpe pour terrorisme[reuters.com]
(Crédits : Toby Melville)

par Michael Holden

LONDRES (Reuters) - La police britannique a annoncé jeudi l'inculpation pour terrorisme d'Ali Harbi Ali, un Londonien âgé de 25 ans, après le meurtre à l'arme blanche la semaine dernière du député conservateur David Amess dans une église, une affaire qui a soulevé des craintes sur la sécurité des élus britanniques.

Le procureur, James Cable, a déclaré à la cour qu'Ali Harbi Ali, fils d'un ex-conseiller en communication d'un ancien Premier ministre somalien, s'était présenté comme affilié au groupe Etat islamique (EI) et prévoyait depuis plusieurs années d'assassiner un membre du Parlement britannique.

Le meurtre de David Amess, qui était âgé de 69 ans, dans sa circonscription de Leigh-on-Sea, commune du nord-est de Londres, a révulsé la classe politique britannique et ouvert un débat sur la nécessité de mieux protéger les parlementaires, cinq ans après l'assassinat de l'élue travailliste Jo Cox.

Ali Harbi Ali a été formellement inculpé pour meurtre et préparation d'acte de terrorisme, a annoncé la police.

Durant sa comparution devant des magistrats de Westminster jeudi, Ali s'est exprimé seulement pour confirmer son identité, son âge et son adresse. Maintenu en détention, il comparaîtra vendredi devant la cour pénale d'Old Bailey.

"Il s'est décrit comme un affilié de l'Etat islamique", a déclaré James Cable devant les magistrats.

Plus tôt, le procureur général chargé des affaires anti-terroristes, Nick Price, a déclaré dans un communiqué que cet assassinat était "lié au terrorisme, en ce qu'il a des motivations religieuses et idéologiques".

Un dirigeant de la police londonienne a mis en garde contre toute spéculation sur les motivations d'Ali Harbi Ali.

"Il est d'une importance vitale que tout le monde fasse preuve de retenue dans les commentaires publics, pour garantir que les futures procédures judiciaires ne soient pas compromises d'une quelconque manière", a dit Matt Jukes, directeur adjoint des opérations spéciales de la police.

Aucune autre arrestation en lien avec le meurtre de David Amess n'a été effectuée, a-t-il indiqué, et aucun autre individu n'est recherché pour une quelconque implication présumée.

(Reportage Michael Holden; version française Nicolas Delame et Jean Terzian, édité par Sophie Louet)