Téléchargez
notre application
Ouvrir

Etats-Unis/Cinéma : L'arme manipulée par Alec Baldwin contenait une balle réelle

reuters.com  |   |  380  mots
Etats-unis/cinema: l'arme manipulee par alec baldwin contenait une balle reelle[reuters.com]
(Crédits : Carlo Allegri)

LOS ANGELES (Reuters) - L'arme à feu censément factice avec laquelle l'acteur américain Alec Baldwin a tué accidentellement jeudi la directrice de la photographie et blessé le réalisateur de son prochain film "Rust", au Nouveau-Mexique, contenait une balle réelle, rapportent le magazine Variety et le site IndieWire.

Les deux médias américains, spécialisés dans l'industrie du cinéma, citent un mémo de la branche locale du syndicat des employés de scène, de théâtre et de cinéma (IATSE) précisant "qu'une balle réelle a été tirée accidentellement par l'acteur principal, atteignant la directrice de la photographie Halyna Hutchins et le réalisateur Joel Souza."

Alec Baldwin a fait usage de l'accessoire, qui devait théoriquement être chargé à blanc, alors qu'il tournait une séquence du long-métrage, un western, au Bonanza Creek Ranch, au sud de Santa Fe.

Halyna Hutchins, 42 ans, d'origine ukrainienne, a été transportée en hélicoptère à l'hôpital universitaire de Mexico, où son décès a été prononcé. Joel Souza, 48 ans, blessé, a été conduit en ambulance vers un hôpital local. L'actrice Frances Fischer, qui joue dans le film, a déclaré vendredi sur Twitter avoir reçu un SMS du réalisateur l'informant de sa sortie de l'hôpital.

Le shérif de Santa Fe avait précisé qu'Alec Baldwin, 63 ans, avait été entendu à sa demande par les enquêteurs, et qu'aucune charge n'avait été retenue contre lui.

L'acteur, également co-producteur de "Rust", qui se déroule dans les années 1880 au Kansas, est sorti vendredi de son silence.

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, il dit avoir "le coeur brisé".

"Il n'y a pas de mots pour témoigner du choc et de la tristesse que je ressens après ce tragique accident qui a coûté la vie à Halyna Hutchins, une épouse, une mère, une collègue grandement admirée", écrit-il.

"Je suis en contact avec son mari, pour offrir mon soutien, à lui et à sa famille. Mon coeur est brisé pour son mari, son fils, et tous ceux qui connaissaient et aimaient Halyna".

(Reportage Jill Sergeant, Adria Malcolm, Alexandra Ulmer, Brendan O'Brien; écrit par Joseph Ax, version française Sophie Louet, édité par Nicolas Delame)