Téléchargez
notre application
Ouvrir

Près de 3.000 centrales au charbon doivent fermer pour contrer le changement climatique, selon une étude

reuters.com  |   |  417  mots
Pres de 3.000 centrales au charbon doivent fermer pour contrer le changement climatique, selon une etude[reuters.com]
(Crédits : David Gray)

SHANGHAI (Reuters) - Près de 3.000 centrales au charbon doivent être fermées globalement avant 2030 si le monde veut avoir une chance d'arriver à limiter l'élévation des températures sous les 1.5 degrés Celsius, montre un rapport du cercle d'études TransitionZero.

Dans un rapport publié en amont de la conférence de l'Onu sur le climat (COP26) à Glasgow, TransitionZero a indiqué qu'actuellement, plus de 2.000 gigawatts (GW) de centrales à charbon sont en service dans le monde, et que ce chiffre devrait être réduit de près de moitié.

La fermeture de près de 1.000 GW de capacité de production au charbon obligerait la Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre où sont situées environ la moitié des centrales au charbon du monde, à accélérer sa transition vers une électricité plus propre.

"La conclusion logique est que la moitié de l'effort à fournir devra venir de Chine", a déclaré Matt Gray, analyste chez TransitionZero et auteur du rapport.

La Chine a réduit la part du charbon dans son mix énergétique, qui est passée de 72,4% en 2005 à 56,8% l'année dernière, mais le volume absolu de consommation a continué à augmenter. Le président Xi Jinping a promis au début de l'année que la Chine commencerait à réduire sa consommation de charbon, mais seulement après 2025.

Sa stratégie en matière de charbon a également fait l'objet d'un examen plus approfondi ces dernières semaines, les régulateurs tentant de trouver le volume supplémentaire nécessaire pour résoudre une pénurie d'énergie qui a forcé les usines à fermer et mis en danger le chauffage hivernal et l'approvisionnement en électricité.

Selon Matt Gray, même si la consommation de charbon va augmenter à court terme, la crise oblige la Chine à accélérer les réformes qui l'aideront à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles.

Une récente politique visant à forcer les exploitants de centrales électriques au charbon à vendre de l'électricité via le marché de gros les exposera à la concurrence des énergies renouvelables et soulignera davantage leur manque de compétitivité, a-t-il ajouté.

"Je pense qu'il est juste de dire que l'accès à l'électricité et au chauffage sera la priorité exclusive du gouvernement chinois à l'approche de l'hiver", a-t-il déclaré.

"Mais notre espoir est que cette crise soit perçue comme un signal d'alarme sur la dépendance à l'égard de l'électricité produite par le charbon."

(Reportage David Stanway; version française Camille Raynaud)