Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le Liban demande à la Russie des images satellites du jour de l'explosion à Beyrouth

reuters.com  |   |  235  mots
Le liban demande a la russie des images satellites du jour de l'explosion a beyrouth[reuters.com]
(Crédits : Mohamed Azakir)

BEYROUTH (Reuters) - Le président libanais, Michel Aoun, a demandé à l'ambassadeur russe au Liban, Alexandre Rudakov, de lui fournir des images satellites prises le 4 août 2020, lorsque des explosions meurtrières ont secoué le port de Beyrouth, a écrit vendredi la présidence libanaise sur Twitter.

Plusieurs responsables politiques de premier plan, dont Michel Aoun, ont déploré à plusieurs reprises le manque de coopération des pays auxquels Beyrouth a demandé de fournir des images satellites datées du jour de l'explosion.

Le juge Tarek Bitar, chargé de l'enquête sur l'explosion dans le port de Beyrouth, a demandé en mai à un certain nombre de pays de lui fournir des images, selon l'agence de presse nationale, qui n'a pas toutefois indiqué ces pays.

L'ancien Premier ministre Hassan Diab a déclaré avoir demandé à la France et à l'Italie des images satellites et ne pas les avoir reçues.

L'enquête sur l'explosion, qui a tué plus de 215 personnes et blessé des milliers d'autres, est au point mort en raison des plaintes pour impartialité à l'encontre du juge chargé des investigations, Tarek Bitar.

Aucun haut représentant n'a jusqu'à présent été tenu responsable de l'incident, provoqué selon l'enquête par le stockage sans précaution d'une large quantité de nitrate d'ammonium pendant des années, attisant la colère de nombreux libanais.

(Reportage Maha El Dahan; version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)