Téléchargez
notre application
Ouvrir

Liban : Le ministre ayant critiqué l'Arabie saoudite va démissionner

reuters.com  |   |  280  mots
Liban: le ministre ayant critique ryad va demissionner[reuters.com]
(Crédits : Mohamed Azakir)

(Reuters) - Le ministre libanais de l'Information, George Kordahi, a confirmé qu'il allait démissionner vendredi afin de faciliter une éventuelle sortie de crise diplomatique entre Beyrouth et Ryad provoquée par des commentaires qu'il a effectués sur l'intervention militaire de l'Arabie saoudite au Yémen.

George Kordahi a fait cette annonce à la télévision libanaise MTV, déclarant qu'il était "prêt depuis le premier jour (de la crise) à démissionner si cela peut aider".

Des sources ont déclaré plus tôt dans la journée que cette décision était destinée à ouvrir la voie à des négociations menées par le président français Emmanuel Macron lors de son déplacement de deux jours dans le Golfe, où il attendu à partir de vendredi en Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis et au Qatar.

Les tensions entre le Liban et l'Arabie saoudite, croissantes depuis des années du fait de la place grandissante du mouvement libanais chiite Hezbollah, ont atteint un pic inédit après la diffusion fin octobre d'un entretien dans lequel George Kordahi assurait que les combattants chiites Houthis au Yémen se défendaient face à une agression extérieure.

Ryad, qui a dit voir dans ces commentaires un symbole de la toute-puissance du Hezbollah au Liban, a expulsé en réaction l'ambassadeur libanais, rappelé son émissaire à Beyrouth et interdit l'importation de produits libanais.

Des mesures diplomatiques ont aussi été prises par plusieurs alliés de l'Arabie dans le Golfe, dont les Emirats arabes unis.

Le Hezbollah, qui a accusé l'Arabie saoudite de vouloir exacerber les tensions, s'était opposé à la démission de George Kordahi.

(version française Jean Terzian)