Téléchargez
notre application
Ouvrir

Liban : Les groupes Hezbollah et Amal mettent fin à leur boycott du gouvernement

reuters.com  |   |  236  mots
Liban: les groupes hezbollah et amal mettent fin a leur boycott du gouvernement[reuters.com]
(Crédits : Hannah Mckay)

BEYROUTH (Reuters) - Les puissants groupes libanais Hezbollah et Amal ont annoncé samedi leur intention de mettre fin à leur boycott des séances du gouvernement, ouvrant la voie à une reprise des réunions des ministres après trois mois d'arrêt durant lesquels la crise économique s'est aggravée et la devise dépréciée davantage encore.

Les deux groupes, qui soutiennent plusieurs ministres dans un gouvernement composé de membres réprésentant l'ensemble du spectre politique et communautaire du pays, ont ajouté que leur décision était motivée par le désir d'approuver le budget 2022 et de débattre des moyens de relancer l'économie.

A l'origine du boycott, des tensions autour de l'enquête sur l'énorme explosion qui a frappé le port de Beyrouth en 2020. Le Hezbollah, soutenu par l'Iran, et ses alliés musulmans chiites

ont accusé de partialité le juge d'instruction en charge des investigations.

L'incapacité du gouvernement à se réunir a retardé les discussions avec le Fonds monétaire international (FMI) sur un plan de redressement jugé vital pour débloquer l'aide internationale dont le pays a besoin pour éviter la faillite et sortir des pans entiers de sa population de la pauvreté.

Un porte-parole du FMI a dit à Reuters que des discussions en mode virtuel se tiendraient avec les autorités libanaises la dernière semaine de janvier.

(Timour Azhari, Gilles Guillaume pour la version française)

1 mn