Téléchargez
notre application
Ouvrir

Scholz rencontre Sanchez à Madrid, budgets et immigration au menu

reuters.com  |   |  356  mots
Scholz rencontre sanchez a madrid, budgets et immigration au menu[reuters.com]
(Crédits : Susana Vera)

par Andreas Rinke et Belén Carreño

MADRID/BERLIN (Reuters) - Le chancelier allemand, Olaf Scholz, rencontre lundi à Madrid le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, et les deux hommes devraient s'efforcer de trouver un terrain d'entente sur des sujets sensibles à l'échelon européen, parmi lesquels la politique budgétaire et l'immigration figurent en bonne place.

Pedro Sanchez espère beaucoup de cette première visite du successeur social-démocrate d'Angela Merkel, plusieurs sources expliquant qu'il la considérait comme une étape de la reconstruction d'un axe Madrid-Berlin.

"Les choses se passaient bien avec le gouvernement Merkel mais Scholz appartient à notre famille social-démocrate. Il y a une plus grande proximité idéologique", a-t-on ainsi déclaré à Reuters de source gouvernementale espagnole.

Olaf Scholz et Pedro Sanchez, qui doivent tenir une conférence de presse commune à 15h00 GMT, devraient profiter de l'occasion pour promouvoir une répartition plus égalitaire des réfugiés au sein de l'Union européenne, a déclaré Achim Post, le secrétaire général du groupe socialiste du Parlement européen issu du Parti social-démocrate (SPD) allemand.

Madrid et Berlin s'étaient éloignés depuis la crise de la dette en 2020, durant laquelle l'Allemagne était perçue par les Espagnols comme l'un des principaux pays "frugaux" du nord de l'UE, par opposition aux nations du sud souvent qualifiées de "dépensières".

Pour le gouvernement Sanchez, la visite d'Olaf Scholz doit donc être le point de départ du rapprochement de ces deux blocs, a dit un haut responsable gouvernemental espagnol.

"Nous n'abandonnerons pas nos accords avec Paris et Rome, qui restent des partenaires clés", a-t-il ajouté.

Madrid espère notamment convaincre Berlin d'apporter son soutien à un assouplissement des règles du Pacte de stabilité et de croissance européen, suspendues depuis le début de la crise du coronavirus, qui permettrait de ramener les objectifs de déficit et d'endettement à des niveaux plus "raisonnables".

Le sujet est également au menu des discussions des ministres des Finances de la zone euro ce lundi à Bruxelles.

(version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

2 mn