Téléchargez
notre application
Ouvrir

Microsoft va racheter Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars

reuters.com  |   |  587  mots
Microsoft va racheter activision blizzard pour 68,7 milliards de dollars[reuters.com]
(Crédits : Mike Blake)

(Reuters) - Microsoft a annoncé mardi le rachat de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars (59,5 milliards d'euros) en numéraire, l'opération la plus chère jamais réalisée dans ce secteur.

Une fois l'opération bouclée, le géant informatique américain deviendra la troisième société de jeux au monde en matière de chiffre d'affaires, derrière Tencent et Sony, a souligné Microsoft dans son communiqué.

"Le jeu est la catégorie la plus dynamique et la plus excitante du divertissement sur toutes les plates-formes aujourd'hui et aura un rôle clé dans le développement des plates-formes metaverse [un univers virtuel-NDLR]", a déclaré le directeur général de Microsoft, Satya Nadella.

L'offre de Microsoft, qui s'élève à 95 dollars par action, représente une prime de 45% par rapport au cours de clôture du titre Activision à Wall Street vendredi.

A 15h40, Activision gagnait 28,92% à 83,25 dollars à la Bourse de New York.

Avec la pandémie de COVID-19 et les mesures de confinement instaurées, la demande mondiale pour les jeux vidéo a bondi. En mettant la main sur l'éditeur des franchises "Call of Duty", "Overwatch" et "Candy Crush", Microsoft, fabricant des consoles Xbox, s'offre un avantage de poids face à la Playstation de Sony, qui dispose plus régulièrement de jeux exclusifs.

Microsoft a réalisé d'importants investissements dans le domaine des jeux vidéo ces dernières années, en rachetant notamment Mojang Studios, le groupe suédois derrière "Minecraft", et Zenimax dans le cadre d'opérations à plusieurs milliards de dollars.

L'ENJEU DU METAVERSE

Après avoir inscrit un pic en février dernier, le cours boursier d'Activision a dégringolé de plus 37% en grande partie à cause d'allégations de harcèlement sexuel et de comportements abusifs au sein du groupe de jeux vidéo.

Activision a fait savoir lundi qu'il avait licencié 37 employés et pris des mesures disciplinaires contre 40 autres depuis juillet. Bobby Kotick continuera d'assurer la direction générale d'Activision Blizzard une fois le rachat du groupe finalisé. La semaine dernière, Take-Two Interactive Software, un autre éditeur de jeu, a annoncé le rachat du créateur de "FarmVille", Zynga, dans le cadre d'une opération en numéraire et en actions de 11 milliards de dollars.

En Europe, Ubisoft a accéléré ses gains après l'annonce de Microsoft et gagnait 12,22% vers 15h40 GMT tandis que Rovio, CD Projekt, Frontier et Paradox prenaient entre 1,93% et 6,67%.

Le marché mondial des jeux était évalué à 173,70 milliards de dollars en 2021 et il devrait atteindre 314,40 milliards de dollars d'ici 2027, selon le cabinet Mordor Intelligence.

"Des sociétés comme Netflix ont déjà dit qu'elles aimeraient se lancer dans les jeux vidéo, mais Microsoft a fait une offre plutôt généreuse", a déclaré Sophie Lund-Yates, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Les entreprises technologiques, de Microsoft à Nvidia, ont misé gros sur le metaverse, un univers en ligne dans lequel les utilisateurs interagissent dans des espaces virtuels partagés.

L'intérêt autour de ce concept s'est intensifié fin 2021 après que Facebook se soit rebaptisé Meta Platforms pour refléter sa nouvelle orientation sur son activité de réalité virtuelle.

"L'acquisition d'Activision par Microsoft marque le début de la course sur le metaverse", a déclaré David Wagner, analyste chez Aptus Capital Advisors.

(Reportage Subrat Patnaik, Ankur Banerjee et Uday Sampath, version française Tangi Salaün et Laetitia Volga, édité par Nicolas Delame et Sophie Delame)

3 mn