Téléchargez
notre application
Ouvrir

France : L'Etat ne laissera jamais tomber EDF, assure Bruno Le Maire

reuters.com  |   |  298  mots
France: l'etat ne laissera jamais tomber edf, assure bruno le maire[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - Les salariés d'EDF n'ont aucune raison d'être inquiets car l'Etat va continuer à soutenir l'entreprise d'électricité publique, a assuré mercredi le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

"Je ne laisserai jamais tomber EDF, je ne laisserai jamais tomber les salariés et avec le président de la République comme avec le Premier ministre, nous avons déjà sur la table toutes les options qui doivent permettre de continuer à soutenir" l'entreprise, a assuré Bruno Le Maire sur BFMTV.

"Nous allons continuer à investir dans EDF (...), nous sommes aux côtés de cette entreprise publique", a-t-il ajouté.

Ces déclarations du ministre interviennent au lendemain d'un appel à la grève lancé par l'intersyndicale de l'électricien français pour le 26 janvier, afin de protester contre le "pillage" du groupe public, après la décision du gouvernement d'obliger EDF à vendre davantage d'électricité nucléaire à bas prix à ses concurrents, susceptible de peser à hauteur de 7,7 à 8,4 milliards d'euros sur les résultats du groupe.

Cette décision s'intègre dans le cadre des mesures mises en oeuvre par le gouvernement pour tenter de limiter l'impact sur les consommateurs de la flambée des prix de l'énergie, dont le montant total s'élève à 15 milliards d'euros pour les finances publiques.

Au-delà des dispositions déjà annoncées ("indemnité inflation", chèque énergie, plafonnement des tarifs de l'électricité et du gaz, etc), le gouvernement garde toutes les options ouvertes pour préserver le pouvoir d'achat des Français, a dit Bruno Le Maire.

"Je ne ferme aucune porte", a-t-il déclaré. "Je vais continuer (...) de voir s'il y a des mesures complémentaires qui sont nécessaires, en ajustant les dispositifs en permanence."

(Myriam Rivet, édité par Tangi Salaün)

2 mn