Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'UE est en contact avec ses partenaires pour obtenir plus de gaz

reuters.com  |   |  362  mots
L'ue est en contact avec ses partenaires pour obtenir plus de gaz[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

(Reuters) - L'Union européenne (UE) discute avec ses partenaires d'une potentiel augmentation de son approvisionnement en gaz, a déclaré samedi la commissaire à l'Energie Kadri Simson après une réunion avec les ministres européens de l'Energie organisée en France.

La crise de l'approvisionnement en gaz de l'Europe, largement imputée à une pénurie de flux en provenance de Russie, a provoqué une flambée des prix de l'énergie depuis l'automne. Moscou nie toute manipulation en la matière.

Kadri Simson a déclaré aux journalistes qu'elle participerait à des conférences en Azerbaïdjan et à Washington, en février, pour discuter des moyens d'augmenter les livraisons de gaz vers l'Europe.

"Les niveaux de stockage de gaz dans l'UE sont nettement inférieurs à la normale à cette période de l'année", a-t-elle souligné.

Les ministres, réunis à Amiens (Somme), ont évoqué les incertitudes liées à la crise ukrainienne et aux baisses importantes des flux en provenance de Russie ces derniers mois, a également indiqué déclaré Kadri Simson.

"Mon message est que l'Europe dispose d'une infrastructure gazière solide, bien diversifiée et résiliente et de procédures claires de solidarité en cas d'urgence", a dit la Commissaire européenne à l'Énergie.

"Mais nous devons rester extrêmement vigilants, améliorer notre préparation aux risques et renforcer la solidarité entre les États membres."

Le chancelier allemand Olaf Scholz a indiqué cette semaine que Berlin pourrait discuter de l'arrêt du gazoduc Nord Stream 2 - qui doit transporter du gaz russe vers l'Allemagne en contournant l'Ukraine - si la Russie attaquait l'Ukraine.

Kadri Simson a en outre souligné une proposition de la Commission, présentée en décembre, visant à réviser les réglementations sur l'approvisionnement en gaz de l'UE afin d'améliorer la coordination entre les États membres en matière de stockage.

"L'objectif est de permettre une utilisation plus efficace des capacités de stockage et d'assurer des niveaux de stockage de gaz adéquats", a-t-elle dit. "La seule solution durable à notre dépendance aux combustibles fossiles (...) est d'achever la transition verte", a cependant ajouté la commissaire.

(Reportage Sabine Siebold, version française Benjamin Mallet)

2 mn