Téléchargez
notre application
Ouvrir

D'importantes perturbations en Turquie et Grèce, sous la neige

reuters.com  |   |  403  mots
Chutes de neige en turquie et en grece, trafic interrompu a l'aeroport d'istanbul[reuters.com]
(Crédits : Umit Bektas)

par Bulent Usta Karolina Tagaris

ISTANBUL/ATHÈNES (Reuters) - Les vols ont partiellement repris mardi à l'aéroport d'Istanbul après une interruption de près de 24 heures due à de fortes chutes de neige qui ont provoqué des perturbations dans les transports, en Grèce également.

Istanbul, ville de 16 millions d'habitants, est sous la neige depuis la semaine dernière. La plupart des appareils étaient cloués au sol à l'aéroport international, l'un des plus importants au monde.

Un porte-parole a déclaré qu'un nombre limité de vols avait repris vers 10h00 GMT (13h00, heure locale) après 22 heures de suspension, et que des vols programmés ce mardi seraient opérationnels vers minuit.

Turkish Airlines a précisé pour sa part que ses vols étaient suspendus jusqu'à 21h00 GMT.

Le trafic des bus et des ferries était également perturbé et les automobilistes avaient interdiction de prendre leur voiture mardi matin. Un congé exceptionnel a été accordé aux agents de l'Etat jusqu'à mercredi en raison de l'offre restreinte de transports.

Une vidéo circulant sur internet montre un homme en train de skier dans les rues d'Istanbul.

Du jamais vu depuis 29 ans, les plages de la cité balnéaire d'Antalya, dans le sud du pays, disparaissaient sous la neige.

Quelque 4.600 personnes se sont retrouvées bloquées sur les routes dans tout le pays, et plusieurs milliers ont dû être logées temporairement dans des centres de fortune, a indiqué l'Autorité pour les situations d'urgence et les catastrophes naturelles.

La situation est également délicate en Grèce, affectée lundi par de fortes chutes de neige.

A Athènes, où l'autoroute Attiki Odos était impraticable, plus de 3.500 personnes ont été évacuées mais quelque 1.200 véhicules restaient bloqués sur cette artère de la capitale, a déclaré le porte-parole du gouvernement Giannis Oikonomou.

Dans la nuit, des soldats ont distribué de la nourriture, de l'eau et des couvertures aux automobilistes, dont certains sont restés piégés plus de dix heures.

Des coupures d'électricité étaient signalées à Athènes.

Les autorités ont décrété mardi et mercredi jours fériés - écoles, administrations, entreprises étaient fermées, à l'exception des stations-service, des pharmacies et des supermarchés.

La tempête, baptisée "Elpida", devrait se poursuivre jusqu'à mercredi.

(Reportage Ezgi Erkoyun, Tuvan Gumrukcu et Karolina Tagaris; version française Valentine Baldassari et Sophie Louet, édité par)

2 mn