Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Russie cherche de nouveaux marchés pour ses produits pétroliers

reuters.com  |   |  268  mots
La russie cherche de nouveaux marches pour ses produits petroliers[reuters.com]
(Crédits : Tatiana Meel)

MOSCOU (Reuters) - La Russie augmente ses exportations d'essence et de naphta vers l'Afrique et le Moyen-Orient, selon plusieurs sources et les données de Refinitiv, alors que les ventes à destination de l'Europe ralentissent.

L'Union européenne (UE) a graduellement réduit ses importations de pétrole et de carburant russe depuis le mois de mars en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, et a décidé de mettre fin à celles-ci à 90% d'ici la fin de l'année.

Bien que l'Asie ait rapidement augmenté ses achats de brut russe, il est primordial pour la Russie de trouver de nouveaux marchés, afin d'éviter une baisse supplémentaire de ses exportations et de sa production de pétrole.

"L'Afrique et le Moyen-Orient semblent être les principaux marchés vers lesquels les producteurs de pétrole russe pourraient se tourner. Nous nous attendons donc à ce que les livraisons à destination de ces régions augmentent dans la deuxième partie de l'année", a expliqué à Reuters un trader spécialisé dans les produits pétroliers russes.

La Russie exportait plus de 2,5 millions de barils par jour (bpj) de pétrole vers l'Europe avant la mise en place des sanctions.

Les compagnies pétrolières russes ont récemment augmenté les livraisons d'essence et de naphta à destination de l'Afrique et du Moyen-Orient via les ports de la Baltique, ont indiqué les traders.

Avant que les sanctions ne soient mises en place, la plus grande partie des livraisons russes à destination de ces régions étaient acheminées via les ports de la mer Noire.

(Reportage Reuters; version française Camille Raynaud)

1 mn