Téléchargez
notre application
Ouvrir

Allemagne : Habeck met en garde contre des fermetures dans l'industrie faute de gaz, rapporte la presse

reuters.com  |   |  411  mots
Allemagne: habeck met en garde contre des fermetures dans l'industrie faute de gaz, rapporte la presse[reuters.com]
(Crédits : Christian Mang)

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne se dirige vers une pénurie de gaz si l'approvisionnement en gaz russe reste à son faible niveau actuel et certaines industries pourraient être contraintes de fermer si les stocks s'avèrent insuffisants l'hiver prochain, a déclaré le ministre allemand de l'Economie, Robert Habeck, dans un entretien au Spiegel publié vendredi.

"Les entreprises pourraient avoir à interrompre leur production, licencier leurs salariés, les chaînes d'approvisionnement pourraient s'effondrer, les ménages pourraient s'endetter pour régler leurs factures de chauffage et s'appauvriront", a déclaré Robert Habeck au magazine, en jugeant que cette situation s'intégrait dans la stratégie du président russe Vladimir Poutine pour diviser le pays.

Cela constituerait "le terrain le plus fertile pour la progression du populisme, dans l'objectif de saper notre démocratie libérale de l'intérieur", a-t-il souligné en ajoutant qu'il était indispensable de contrecarrer les projets de Vladimir Poutine.

Dans ce contexte, Robert Habeck a soulevé la perspective de nouvelles mesures de soutien destinées aux entreprises et aux ménages, tout en prévenant que ces aides ne permettraient pas d'absorber l'intégralité du choc, a rapporté le Spiegel.

De son côté, le président de la Bundesnetzagentur, le régulateur allemand des marchés du gaz, Klaus Müller, a déclaré vendredi à la télévision ARD que les consommateurs pourraient être confrontés à un doublement voire un triplement de leur facture énergétique, qui a déjà dans certains cas connu une hausse comprise entre 30% et 80% par rapport à l'automne dernier.

La Bundesnetzagentur a analysé plusieurs scénarios, a expliqué Klaus Müller, en soulignant que la majorité des hypothèses "ne sont pas glorieuses et suggèrent soit une quantité de gaz insuffisante à la fin de l'hiver, soit des situations déjà très difficiles à l'automne prochain ou pendant l'hiver."

L'Allemagne, qui dépendait à 55% de la Russie pour son approvisionnement en gaz avant l'invasion de l'Ukraine, a activé jeudi le deuxième niveau d'alerte de son plan en trois phases pour faire face à la crise actuelle, ce qui signifie que le gouvernement anticipe un risque élevé de pénuries de gaz sur de longues périodes.

Elle est censée reconstituer ses stocks pour atteindre l'objectif fixé par l'Union européenne d'un remplissage de ses capacités à 80% d'ici octobre et 90% d'ici novembre, des objectifs déterminés au niveau de l'UE.

(Reportage Miranda Murray, version française Myriam Rivet, édité par Kate Entringer)

2 mn